Le 22/06/2019

Les principales décisions de l'assemblée générale de Saint-Renan

Ce samedi matin, à l'espace culturel de Saint-Renan, l'assemblée générale du district du Finistère se déroulait avec un aperçu de cette saison, un point sur les différents chantiers en cours, les voeux des clubs et un regard sur le prochain exercice. Un des hauts faits de cette assemblée a été porté par Luc Tréguer, le président de l'AL Coataudon, pugnace et enthousiaste, qui a encore une fois, fait admettre, en étant applaudi, l'unanimité par ces deux voeux: une indemnité de formation à la première licence signée et une meilleure répartiton de dotations reversées par la FFF dans sa compétition phare de la coupe de France. La sectorisation sur huit secteurs sera désormais établie à partir de l'école de football. La D4 senior fera à nouveau sa mue avec un retour à un ancien système d'un championnat unique de 12 équipes, avec un départ commun à la D1/D2/D3 sur la première journée.

Alain Le Floch, le président du district, a donné le ton de cette AG.

L'ensemble des clubs représentés du Finistère

Le club de Saint-Renan, 3ème club du département en effectif, avec 650 licenciés, 43 équipes, a été l'hôte de cette troisième assemblée générale ordinaire du Finistère. Porté par la montée du Stade Brestois en L1, le maintien de Concarneau en National, la tenue des finales de la coupe de Bretagne à Quimper et le centenaire de la ligue de Bretagne, Alain Le Floch, dans son allocuton, a aussi salué la coupe du monde féminine avec une Brestoise, Griedge M'Bock dans le onze de départ de Corine Diacre. Le président a confirmé aussi la mise en vente prochaine des locaux à Quimper et Brest, avec une recherche d'un site unique prochain entre Plougastel Daoulas et Châteaulin, à proximité de la voie express.

Les 229 clubs du Finistère, 40.377 licenciés (+139 sur un an), avec le plus gros contingent  à Plouzané AC (712), le district du Finistère est maintenant le deuxième en nombre derrière l'Ile et Vilaine, devant le Morbihan et les Côtes d'Armor. Pour les champions seniors de district, l'AS Brest B en D1, l'AL Coataudon en D2 et Goulien Sports en D3 ont été sacrés. Encore cette année, 50 clubs seniors seront en infraction avec l'arbitrage. Avec des conséquences immédiates pour certains comme Le Folgoët, Mellac, Saint-Martin des Champs, la Forêt-Fouesnant, Locquirec, Saint-Servais, qui n'auront pas le droit à de mutés sur la prochaine saison. Egalement confirmé, la confirmation de 85 services civiques, par le district 29.

Dans les temps forts, l'adoption via le le voeu du club de Bohars, de l'autorisation de joueurs de champ en D3/D4 à dédoubler pour être arbitre assistant. Encore une fois, Luc Tréguer, le président de l'AL Coataudon Guipavas, a fait l'unanimité par ses voeux. En regrettant en préambule de son intervention, le blocage visiblement de son précédent voeu, voté à 80% en 2017 en assemblée générale de la ligue, car il n'a pas encore été présenté à l'assemblée générale de la FFF.

Dans ces deux souhaits, ils ont été votés sans fausse note avec une prise en compte d'une indemnité de formation d'un contrat professionnel dès la première licence amateure signée et non à partir de ses 13 ans et une meilleure répartition des distributions financières en coupe de France. Luc Tréguer a maintenu l'idée de récompenser financièrement les clubs à partir du 1er tour, qui ferait une performance sportive. Quant à Alain Le Floch, il a fait converger une solution cette idée vers une dotation financière à partir du 4ème tour et non du 7ème tour afin d'englober régulièrement des clubs de R3 ou district, à ctte gratification financière.

La sectorisation, à partir des jeunes, se fera maintenant sur huit zones définies. En D4, l'ancienne version des championnats avec une poule unique de 12 équipes fera son retour, à un début des championnats à la même date que la D1/D2/D3.

En phase de clôture, Renaud Farou, le conseiller départemental animation du district, a fait partager une des priorités de la FFF sur la valorisation du football loisir. Pour contrer une forte érosion des licenciés traditionnels à l'adolescence et senior, à contrario du boom à l'école de football (+52.000 en un an des U6 en U13, au niveau national), l'offre loisir et diversifié pourrait être basculé et valorisé au sein des clubs prochainement: une offre sans compétition, rencontres amicales et pouvoir jouer sans être rattaché à un club, Walking-Foot, Foot-net (tennis-ballon), foot-fitness.... Jean-Claude Hillion, le président de la ligue de Bretagne, a regretté et déploré fermement les sept agressions d'arbitres, survenues sur le dernier trimestre, en Bretagne. En espérant l'éclaircie pour la saison prochaine. Avec une proportion accrue des féminines (+15% en un an à la ligue), la capacité d'accueil avec une aide directe aux institutions, demandera d'être renforcée. La commission vie des clubs a été saluée par le président de la ligue. Enfin, les tarifs n'évolueront pas pour la ligue de Bretagne sur les coûts existants.

Mentions légales