Le 20/12/2016

Les clubs finistériens, au top de leur forme

En cette fin d'année, au terme des matchs aller, l'heure du premier bilan de la saison 2016/2017 est venue. La réussite des équipes de haut-niveau du département à mi-parcours de la saison est étonnante et converge sur des courbes rarement vue.. En football, sport roi de l'hexagone, deux équipes du Finistère occupent les premières places dans le second et troisième niveau national. Le Stade Brestois, en Ligue 2 est devenu avec 35 points, le champion d'automne.

Dans un championnat très disputé où six équipes se tiennent en trois points, avec la dernière victoire du Stade Reims sur Troyes (2-0), Brest prend la corde avec deux points d'avance sur Reims. A Francis Le Blé, le public fait partie des plus assidus du championnat.

Pour le National, le promu de l'US Concarneau est simplement la révélation de ce début de saison. A l'approche de la trêve hivernale, les joueurs de Nicolas Cloarec demeurent toujours en haut du classement, avec là aussi, six équipes qui se tiennent en six points. Les Thoniers ne sont plus qu'à quelques points du maintien. Le Stade Guy Piriou est devenu un "chaudron bleu" où les équipes craignent le déplacement et se brûlent parfois dans cette enceinte. Ces deux clubs finistériens ont réalisé un superbe début de championnat. Mais la saison est encore longue et chacun peut être rattrapé par le peloton en chasse. 

Le Basket est un autre sport où le Finistère se met à l'honneur. En National 1, l'Ujap Quimper brigue les premières places. Depuis l'arrivée de Laurent Foirest, les Quimpérois proposent des matchs spectaculaires à la Salle Michel Gloaguen. Actuellement, second au classement, à un point de SOUFFELWEYERSHEIM BC, à une journée de la fin des matchs Aller, ils possèdent la 2° meilleure défense et la 2° meilleure attaque. Le public (plus de 1500 spectateurs de moyenne sur la phase aller), qui avait en partie déserté la salle Michel Gloaguen, sous l'ère précédente, est revenu en masse suivre les exploits de la troupe ujapiste. Un signe de bonne santé du club quimpérois.

 

Le sport féminin finistérien est également à l'honneur en cette fin d'année. Après la victoire historique d'un club de Division 2 en coupe de France, Brest Bretagne Handball, le nouveau promu en Elite 1, reste en course pour le titre. Cette saison, à l'Arena, les Brestoises régalent les spectateurs avec des matchs de haut niveau avec les meilleurs équipes de l'hexagone et de l'Europe. Toujours qualifiées en Coupe d'Europe, les joueuses de Laurent Bezeau attaquent en début d'année les matchs qualificatifs pour les quarts de finale, sous les encouragement des supporters du bout du monde. 

Cette saison, le Quimper Volley 29 retrouve le haut niveau du volley féminin. Après une première montée en Ligue A en 2012, malheureusement non inscrite dans la durée, Quimper figure en 10ème position, er espère se maintenir dans l'elite. A la Halle des Sports d'Ergué d'Armel, les Quimpéroises ont encore donné dans un match spectaculaire, ce vendredi soir, contre Aix Venelles.

Le sport en Finistère attire de plus en plus de partenaires pour soutenir une équipe. Sans rentrer dans des budgets exhorbitants, les clubs se donnent les moyens de réussir dans leur discipline. Une autre constante que l'on retrouve dans le Finistère est l'attachement du public à son équipe. Le Finistère, terre de sports, n'est pas un mythe mais une réalité. Quimper a la réputation au Volley féminin, d'avoir "le meilleur public de France". A l'Arena, le handball attire près de 4000 supporters, une des meilleures ambiance en Europe, dans le handball féminin. L'Ujap Quimper a fait revenir les Quimpérois encourager les joueurs de Laurent Foirest. Guy Piriou est connu et reconnu pour ressembler aux stades à l'Anglaise, avec ce charme des specateurs tout proche des joueurs.

Une autre caractèristique des clubs finistériens est la constitution de centre de formation qui amène des jeunes vers le plus haut niveau. Ne pas investir que dans l'équipe fanion mais obtenir des résultats au niveau régional et national pour les équipes de jeunes est l'assurance de la continuité entre les différentes générations. Des partenaires, un public, un stade, une équipe, un centre de formation, voila les ingrédients nécessaires pour réaliser un club performant et attachant. Les clubs finistériens se sont engagés dans cette voie et les résultats au plus haut niveau, commencent à venir.