Le 27/10/2020

Les clubs ne voient pas le bout du tunnel

"Ils ne mouraient pas tous mais tous étaient frappés". On pourrait appliquer cette citation d'une fable de La Fontaine aux clubs sportifs. En Finistère, les clubs phares dans leur discipline sont en train de vivre un début de saison très compliqué avec la crise sanitaire.

Basket Féminin Pro : Le Landerneau Bretagne Basket connaît un championnat complétement perturbé par le Covid 19. Après cinq journées, deux équipes (Lyon et Bourges) n'avaient toujours pas entamé la saison et attendaient avec impatience de démarrer le championnat avant de préparer les joutes européennes à venir. A l'opposé, seul Villeneuve d'Ascq, leader du championnat, avait joué les cinq premières rencontres. Pour les Landernénnes, Le match Landerneau Bourges qui devait se jouer à la Cimenterie le mercredi 21 octobre a été reporté. Dans la même semaine, la rencontre face à Chambray, toujours à domicile, était également remis. Avec neuf cas de Covid 19 dans les rangs ligériens, le match est reporté au mercredi 16 décembre.

En lumière, avec des règles sanitaires mouvantes à tout moment, le Bureau fédéral de la Fédération française de basket-ball, a validé une douzième version du protocole sanitaire pour le championnat de Ligue féminine. Celui-ci explique qu’une équipe pourra disputer son match si elle compte six joueuses avec un résultat négatif au test de détection du Covid-19. Le nouveau protocole indique également que si trois nouvelles joueuses sont testées positives, l'effectif sera mis à l'isolement et la rencontre automatiquement reportée. Une manière d’éviter la formation d’un foyer de contamination au sein des effectifs.

Basket Masculin Pro : Les championnats ne se déroulent pas mieux. Après un premier report à Aix Maurienne, sur son premier match, suivi d'un autre face au Paris Basket, les Béliers de Kemper sont encore contraints de retarder leur entrée en jeu dans ce championnat 2020/2021 de Pro B. Dans cette troisième journée, la rencontre Quimper - Evreux, à la salle Michel Gloaguen, était annulée pour les mêmes raisons sanitaires que les premiers reports. Toujours touchés par le virus du Covid-19, les Quimpérois doivent ronger leur frein. Avec en incertitude totale, un déficit de préparation à venir et une réathlétisation nécessaire des joueurs atteints, pour être compétitif par rapport à d'autres écuries qui n'ont pas coupé sur ce début de saison. Les joueurs de Laurent Foirest auront plus d'un mois d'arrêt ( la moitié d'une trêve estivale) s'ils débutent le championnat Pro B le 30 novembre à Lille.

Handball Féminin Pro : Dans la Ligue Butagaz Énergie, le Brest Bretagne Handball va devoir jongler avec un calendrier fluctuant pour les rencontres du championnat de France et de la Ligue des Champions. A l'Arena, la rencontre prévue, le mercredi 21 octobre, face à Besançon est reportée au samedi 31 octobre à 20h30. Autre report avec la rencontre face à Fleury. Le match prévu le mercredi 28 octobre est reporté à une date ultérieure à cause d'un cas de Covid 19 détecté dans l'effectif de Fleury.

Les Fédérations reportent des journées entières de compétitions

Rink-Hockey : Certaines fédérations ont décidé de geler totalement des journées de championnat. C'est le cas de la Fédération française de rink hockey qui suspend le championnat N1 Élite jusqu'au 31 octobre. L'Amicale Laïque d'Érgué Gabéric voit le report des rencontres du samedi 24 octobre avec la réception à Croas Spern des Vendéens du Poiré-sur-Vie et celle du samedi 31 octobre 2020 avec le déplacement à Dinan-Quévert. Ces deux reports viennent s'ajouter à l'annulation du mach face à Noisy le Grand du samedi 17 octobre avec la mise en place du couvre-feu dans la région parisienne.

Badminton : La Fédération de Badminton vient de décider d'appliquer le même scénario. Elle gèle les trois prochaines journées, à savoir celles des samedis 7 et 28 novembre ainsi que la dernière journée de l'année du samedi 19 décembre. La compétition reprendra l'année prochaine pour l'Ujap Badminton de Quimper, leader de son groupe de Nationale 3 et qui devait se déplacer à Bouguenais Rezé et Le Cellier Ligné et recevoir Orvault. Si le virus le veut bien, ces matchs seront reportés au début de l'année 2021.

Handball : Le bureau fédéral de la Fédération française de Handball vient d'annoncer qu'il n'y aura pas de Championnat pour la N1M, N2M, N3M, N1F et N2F pendant deux semaines (24/25 octobre et 31 octobre/1er novembre). Un processus de concertation sera engagé en novembre entre les clubs et le calendrier des rencontres sera réorganisé. Il prenait également la décision d'annuler les trois premiers tours de la Coupe de France (départementale et régionale). Les Roz Hand'Du, leader de leur groupe après quatre journées, devront attendre avant de reprendre la compétition. La rencontre du samedi 24 octobre face à Plouagat, le nouveau promu, est annulée.

Volley Ball : Enfin suite aux dernières annonces du Gouvernement et aux nouvelles mesures de restrictions sanitaires dans une très grande partie de la France, le Bureau Exécutif de la FFVolley réuni en urgence ce lundi a du prendre la décision de faire une pause de 6 semaines dans l’ensemble des championnats nationaux seniors de Nationale 2 et Nationale 3. Cette décision concerne en particulier le Kloar-Aven VB29 qui évolue en Nationale 2. Les Championnats Elite peuvent continuer à se dérouler puisque le Ministère des Sports a accepté de leur appliquer les mêmes règles que pour les championnats professionnels de la Ligue Nationale de Volley.

Football : Les Thoniers dans le championnat de footbal du National avaient connu un report de dernière minute de la rencontre entre l’US Concarneau et le SO Cholet, à cause de deux cas positifs. Les Choletais et les spectateurs avaient trouvé à juste titre la décision trop tardive. Prévenir une heure avant le coup d'envoi du report de la rencontre, faisait polémique dans le milieu sportif. Le match rejoué voyait la défaite des Concarnois, 0-1. Un second match face à Annecy était reporté au mardi 10 novembre. Au bout de dix journées, seules trois équipes sur dix-huit ont joué tous leurs matchs.

Volley Ball Pro: Après le repos forcé à la première journée de championnat, le Quimper Volley ne jouera pas son premier match de la saison en raison de l'annulation de la rencontre face à Halluin Volley Métropole. Pour des raisons sanitaires, la fermeture des gymnases de la métropole lilloise était décidée. Cette situation retardait une nouvelle fois l'entrée des Quimpéroises dans le championnat Elite Féminine. Les joueuses de Martin HROCH devaient attendre la troisième journée du samedi 10 octobre pour entamer la compétition avec la réception de l'équipe de Calais à la Halle des Sports d'Ergué Armel. Les Quimpéroises joueront le match face à Halliun Volley Métropole le samedi 14 novembre 2020.

Tennis de Table : Les filles du Quimper Cornouaille Tennis de Table avaient pris un excellent départ dans leur championnat de Pro Dames. Bien que privées de leur numéro 1, l'Ukrainienne  Hanna HAPONOVA retenue dans son pays pour des probèmes administratives liès au Coronavirus, les Quimpéroises avaient réussi lors de la première journée à venir à bout des joueuses de Saint Denis (3-2). Elles se faisaient une fête de recevoir à la Halle des Sports devant son public, la formation de Metz pour la seconde journée de championnat le mardi 20 octobre. Le champion d'Europe 2019, annulait son déplacement à Quimper à la suite d'un cas positif au Covid dans l'effectif de Pro Dames. Le match est reporté au mardi 10 novembre.

La mise en place du couvre-feu dans les départements français, impacte le sport amateur devenu impossible entre 21h et 6h. Le ministère des Sports a indiqué que les sportifs professionnels bénéficieront d'une dérogation dans les départements concernés. Cependant, les compétitions se dérouleront à huis-clos, si elles se déroulent après 21 heures. «Il y aura une possibilité de dérogation, avec ou sans public selon l'heure», précise le ministère.

Il existe une autre option : les ligues, fédérations et clubs peuvent aussi adapter leur calendrier pour faire débuter les rencontres, avant 21h, afin de recevoir un minimum de spectateurs. Si le huis-clos se généralisait en France dans les prochaines semaines, il pourrait sonner le glas de la saison à moins que les clubs marquent une longue pause à l'approche de l'hiver... 

Dans ce marasme sportif, avec son lot quotidien d'annulation de rencontres, le football amateur, avec en particulier les derniers tours de Coupe de France, amène encore un peu de fraîcheur à la morosité ambiante. Les confrontations avec la suppression des prolongations apportent des matchs pleins, avec du suspense durant 90 minutes et dont la qualification se joue souvent à l'issue de l'épreuve des tirs au but.

Des matchs, comme les Diables du Juch et les Arzelliz de Ploudalmézeau ont rassemblé plus de 500 personnes. Le match du 5ème tour, Arzeliz - Milizac, 700 personnes à Cullompton. L'état d'esprit, le côté festif et spontané, comme à Coataudon - Cléder, ou Plougastel FC - RC Lesneven amènent une bouffée d'air indispensable et salutaire pour beaucoup d'entre-nous, en ces temps amers. En espérant que le prochain tour de la coupe de France, ce dimanche, apporte cette communion tellement particulière et intense entre les gens. Pendant combien de temps?

Mentions légales