Le 03/04/2018

Exploit des Brestoises qui s'imposent aux tirs au but face à Metz

La saison régulière du championnat est terminée et vient de rendre son verdict. Metz qui a véritablement survolé la compétition, termine à la première place devant Brest qui arrachait la seconde place lors de la dernière journée au détriment de Nice et d'Issy Paris. Avant d'attaquer la phase des play offs, les deux équipes s'affrontaient en demi-finale de la Coupe de France. L'équipe de Metz invulnérable a bouclé la saison régulière sans aucun faux pas (une première depuis 15 ans). Elle survole le handball féminin dans l'hexagone et reste en course pour une qualification dans le Final Four de la Coupe d'Europe. Brest, son adversaire du soir, a connu une saison en demi-teinte avec un championnat rempli de quelques trous d'air durant la saison.

Avant d'attaquer une nouvelle saison qui s'annonce passionnante, Brest devant son public devait hausser son niveau de jeu face aux Messines, tenantes du titre. Un choc au sommet entre les deux meilleures formations de la phase régulière du championnat.

Brest attaquait la rencontre à fond et c'était la Brestoise Pauline COATANEA qui ouvrait la marque bientôt suivie par Amandine TISSIER. Ce départ ultra rapide démontrait aux Lorraines que les Rebelles allaient jouer à fond cette demi-finale. Après un quart d'heure de jeu, grâce à une défense intraitable, Brest creusait l'écart (5-1). A dix minutes de la pause, devant une Cléopatre DARLEUX des grands soirs (10 arrêts sur 13 tirs) les Dragonnes avaient refait une partie de leur retard (5-3). Elles poursuivaient leur remontée et revenaient à la hauteur des Brestoises (5-5). A la mi-temps, Pauline COATANEA en marquant son 3° but personnel, permettait aux joueuses de Laurent BEZEAU de conserver un petit but d'avance sur Metz (8-7). 

Comme elle l'avait fait au début de la rencontre, Pauline COATANEA repartait en marquant le premier but de la seconde mi-temps (9-7). Du côté des filles de l'Est, c'était Manon HOUETTE qui était la meilleure marqueuse avec quatre buts à son actif (12-11, 40'). Les deux équipes se rendaient coup sur coup avec des attaques qui commencaient à prendre le dessus sur les défenses.  A un quart d'heure de la fin, les Brestoises menaient 15-13 avec un temps mort demandé par Metz dans une ambiance étouffante. Avec deux équipes au coude à coude, on attaquait les cinq derniers minutes avec un avantage d'un but pour Brest (18-17). Dans une fin de match avec un suspense intenable, à deux minutes de la fin, les finistèriennes possédaient deux buts d'avance (19-17) malgré les arrêts de Cléopatre DARLEUX, ZAADI égalisait sur penalty à 26 secondes de la fin du temps réglementaire (19-19). Les deux équipes se départagaient aux jets de 7 mètres avec un avantage d'un but pour Brest (4-3). Cléopâtre Darleux avec plus de 50 % d’arrêts sur tout le match, réalisait les deux arrêts de la qualification sur les tirs de Manon HOUETTE puis de Marion MAUBON. 

Deux années après, Le Brest Bretagne Handball va retourner à Bercy pour jouer la finale de la Coupe de France et devient la première équipe française à battre les Messines cette saison. Brest sera opposé en finale au gagnant de l’autre demi-finale qui oppose Toulon-Saint-Cyr et l’OGC Nice. La rencontre se jouera le dimanche 8 avril à 18H15 et sera retransmisse en direct sur la chaine l'Équipe .

Crédit photos O. Stephan / BBH

Grosse performance de Cléopatre DARLEUX qui réalise 22 arrêts sur 41 tirs. Crédit photo O. Stephan / BBH   

FICHE TECHNIQUE

BREST - METZ : 19-19 (8-7) - 4 tirs au but à 3

BREST : Darleux  Idehn, Burlet, Coatanéa (5), Copy, Manach, Mangué (1), N'Gouan (1), Pineau (5), Pop-Lazic, Prouvensier, Sand (2), Stoilijkovic (3), Tissier (4). Entraîneur : Laurent Bezeau

METZ : Rajcic, Csapo, Smits, Kanor, Gros (4), Sajka (2), Zaadi (5), Nocandy, Maubon, Houette (6), Luciano, Flippes (4), Landre (1), Edwige. Entraîneur :  Emmanuel Mayonnade