Le 04/01/2021

Christophe Agossou, la clairvoyance de l'ASPTT Brest

Défenseur central à l'ASPTT Brest (R2), Christophe Agossou, 29 ans, distille une vision du football amateur le ramenant à son essence club. Celui d'un temps long nécessairement, de la fierté simple d'amener les jeunes joueurs du club à leur maximum, il s'émancipe dans le projet de l'ASPTT Brest, après avoir fait le " Tro Bro" Brestois des meilleurs clubs: Stade Brestois 29, Guipavas, Plouzané, Gouesnou. Après deux ans de coupure complète, il est revenu au football, à l'ASPTT Brest, en 2017/2018. Trois ans après, il a retrouvé cettte essence originelle du foot pour le foot: celui d'un club de quartier (comme celui à ses débuts à la Cavale Blanche), limité dans les moyens financiers, mais qui tire sa force de sa complexité, son adversité et sa richesse humaine. Capitaine de l'équipe première, jusqu'à cette saison, il accompagne cette génération montante, apparaît être un repère pour les jeunes joueurs, mais est aussi tout en réflexion pour dessiner les contours du club dans un temps long. Portrait d'un homme extrêmement attachant, qui possède une très large connaissance du football en Finistère.

Christophe Agossou, en maillot bleu et rouge, coordonne les efforts de l'ASPTT Brest. Crédit photo: DR

A l'ombre du Stade Brestois 29, qui capte toute la lumière extérieure, les autres clubs brestois tirent la langue, à côté. Avec une couronne qui ne cesse de se renforcer, dans ses infrastructures et capacité d'accueil comme Plouzané, Plougastel Daoulas, Le Relecq-Kerhuon, Bohars, Guilers, Milizac....

L'ASPTT Brest, l'Etoile Saint-Laurent, l'AS Brest,  la Légion Saint-Pierre, l'AS Queliverzan, Brest Bergot représentent l'idendité brestoise par ses quartiers historiques. Exactement comme à Quimper avec Kerfeunteun, Penhars, Ergué-Armel. Ce football amateur urbain ressort fragilisé mais il réagit aussi par une force interne. " La ville de Brest valorise le sport quand elle peut en tirer un avantage ou bénéfice. Nous n'avions pas forcément une image valorisante, à leurs yeux, mais ça a changé complètement. Des joueurs incroyables sont sortis de l'ASPTT Brest comme Raphaël Mourdi ( Stade Plabennécois) ou Christophe Autret ( FC Nantes, FC Red Star 93).  L'ASPTT Brest est un club qui a peu de moyens, pas aidé mais qui regorge de gens extraordinaires à l'intérieur. A Brest, Plouzané, Guipavas, j'ai été dans des clubs, qui recherchaient en permanence la performance. Dès qu'on prend de l'âge, on souhaite retrouver un côté famillial avec le football. Avec l'ASPTT, nous sommes dans un complet bénévolat, de donner pour l'autre, sans attendre de retour", indique Christophe Agossou.

En tête de leur championnat en D2 et D3 pour l'équipe B et C, en tête aussi en R2 pour l'équipe première, l'ASPTT Brest met l'accent sur le resserrement entre ses équipes réserves et son équipe première. " La priorité est de faire grimper notre B et C, en senior. Nous avons une jeune équipe, avec des joueurs à fort potentiel. Nous voulions à l'intersaison un entraîneur jeune, qui nous donne un cadre et une façon de jouer mettant en valeur nos qualités intrinsèques. Nous sommes au tout début du projet avec Axel Talmoudi. On est aujourd'hui à une place flatteuse en équipe première. On veut proposer à nos jeunes des choses innovantes et intéressantes. Le GJ Rive Droite avec la Légion Saint-Pierre entre dans ce cadre d'alimenter ses deux équipes en senior par une bonne formation. Faire que dans cinq ans, l'ASPTT Brest soit une équipe qui compte et une valeur sûre du foot brestois et du Finistère. On prend pour exemple l'AL Coataudon ou Plougastel FC, qui sont aujourd'hui des modèles et des clubs moteurs dans le Finistère".

S'effaçant volontiers pour le club, ce défenseur central ou milieu récupérateur, a laissé son capitanat à Maël Fleury ( " Il méritait de reprendre le brassard"), il s'investit maintenant totalement dans la marche en avant du club. " Avec Jérémy Vautrin, pour l'école de football, Anthony Queméneur pour le GJ Rive droite, nous réfléchissons à faire avancer le club dans un sens commun. Nous avons toujours eu cette vocation à laisser partir un jeune qui est doué pour le football. C'est le sens même de notre bénévolat et la fierté de voir un jeune accrocher un niveau supérieur. Maintenant, le club doit s'ancrer et puiser dans cette formation interne".

A une échelle plus large, et de sa formation au Stade Brestois 29, il axe aussi son discours pour que tout le monde puisse profiter de cette vitrine finistérienne. " La ville de Brest est mise en lumière par le Stade Brestois 29. Les clubs brestois doivent profiter de cet Aura, comme l'ensemble des clubs du Finistère. Tous les clubs du Finistère devraient avoir un lien direct et privilégié avec le Stade Brestois 29. Il y'a un vrai débat, Hiang'a M'Bock a été formé à l'AS Brest. Nous avons aussi énormément de choses à apprendre du Finistère-Sud. La fusion entre les deux districts a été bénéfique des deux côtés. Le Quimper Kerfeunteun FC est en train de renaître de ses cendres. On sent que beaucoup de clubs dans la partie Sud ont conservé ce lien entre les supporters et leur équipe. Il y'a aussi plus de monde dans les stades".

Totalement investi à l'ASPTT Brest, Christophe Agossou en est un des cadres et piliers de cette renaissance " Blaugrana". Avec une jeune génération remplie d'idée et désireuse de renvoyer l'ascenseur et de transmettre un vécu, les Brestois se singularisent dans la richesse de leur quartier, et cultivent ce sentiment d'appartenance et de valorisation de leurs jeunes.

Mentions légales