Le 07/01/2021

Florian Roux: la première étoile de Saint-Laurent

Ancré à l'Etoile Saint-Laurent, Florian Roux est l'emblématique capitaine de cette équipe brestoise. A 36 ans, le guerrier de Lambézellec capte tout l'esprit de l'Etoile Saint-Laurent, qui retrouve doucement mais sûrement tout son standing d'antan. Entamé avec Thomas Lecointre, maintenant poursuivi par Mickaël Fily, l'Etoile Saint-Laurent, retombée dans les affres du district en 2013/2014, a repassé les vitesses de progression sur son tableau de bord jusqu'à sortir un premier bilan excellent, en R2, poule A, avec 4 victoires pour une défaite, à la coupure sanitaire de fin octobre. L'équipe réserve, priorité du club en senior, geré par deux anciens joueurs de l'équipe première, Benjamin Cariou et Damien Couny, est aussi classée deuxième en D2, poule J, avec trois victoires pour une défaite. Symbole stelliste, " Flo Roux" insuffle toute la grinta nécessaire aux Blanc et Noir. " Je ne suis pas un capitaine qui va faire de longs discours dans les vestiaires. Je préfère motiver mes partenaires sur le terrain. C'est avant tout dans l'attitude sur le terrain que le message doit être transmis". Relais privilégié de Mickaël Fily, son entraîneur, il est unaniment apprécié au sein de son club de toujours. " A chaque fin de saison, j'ai peur qu'il me dise qu'il arrête. C'est le capitaine, mon relais de préférence et notre métronome. Celui qui tient la barraque derrière. On essaie de rajeunir l'effectif mais c'est important de garder nos anciens. Quand il parle, tout le monde l'écoute", renchérit Mickaël Fily.

Repère fixe à l'Etoile Saint-Laurent, Flo Roux en est le capitaine au long cours. Crédit photo: JM Lossec

Hormis un premier contact avec le football à l'AS Brestoise à l'école de football et quelques années à Plougastel FC pour suivre ses copains en senior, Florian Roux a toujours été fidèle à Saint-Laurent. Au gré des larges mouvements aux différents mercatos, Florian Roux n'a jamais appartenu à cette catégorie d'oiseaux migrateurs. Au contraire, sa fidélité pratiquement exclusive à l'Etoile Saint-Laurent est louée et respectée. " Je suis revenu quand le club a glissé en district. Thomas Lecointre est venu me chercher, tout comme d'anciens joueurs de Saint-Laurent. Il fallait remettre le club en ligue. Aujourd'hui, notre situation n'est plus la même. Nous commençons même à attirer du monde par nos bonnes saisons. L'effet s'est inversé".

Défenseur axial, en couverture, Florian  Roux et Saint-Laurent entend rester sur le podium de la R2, poule A au redémarrage. " On espère que ça va repartir. Tout le monde est motivé. Nous avons eu des renforts qui nous permettent d'être ambitieux. La R1 serait presque trop haut pour le club dans ses structures actuelles, mais on s'adapterait, comme nous l'avons fait depuis toujours. Saint-Laurent fait partie des clubs historiques de Brest. On ne cache pas que nous voulons aller chercher un podium en R2, mais la priorité est plus donnée à l'équipe réserve pour réduire l'écart entre notre A en R2 et notre B en D2".

Exemplaire sur le terrain, Florian Roux rassure son entraîneur, sur son investissement au long terme. " Le football est ma passion et mon sport. J'ai besoin de faire du sport. Je continuerai encore des années à l'Etoile Saint-Laurent. Je n'ai pas de problème, à jouer en équipe réserve, même en vétéran dans plusieurs années (rires)". Auteur d'un excellent départ, à l'image de son équipe, l'Etoile Saint-Laurent a brillé et entend retrouver la même luminosité au redémarrage de la saison 2020/2021.

Toutes les photos créditées Jean-Michel Lossec

Mentions légales