Le 17/01/2021

A l'envers et à l'endroit

Totalement hors sujet durant la première période, le Brest Bretagne Handball a montré une énorme force de caractère pour revenir au score face à Buducnost et aurait même pu décrocher la timbale sur son seul avantage de la partie. Comme à l’aller au mois d’octobre, c’est donc un nul qui est venu sanctionner une rencontre totalement schizophrène (28-28). Au classement, la bonne opération est ce week-end pour le CSKA, vainqueur de Dortmund car outre le partage des points à la Brest Arena, Odense et Gyor n’ont pas non plus réussi à se départager.

Il fallait faire marcher la boîte à souvenirs ce dimanche pour tenter de trouver trace d’une première période aussi triste des Brestoises dans leur antre. Face à Buducnost, on n’a pas reconnu les Rebelles pendant 30 minutes même si elles affichaient tout de même quelques ressemblances avec celles aperçues sur les derniers matches face à Metz, Moscou ou Dijon. Mais c’était sans commune mesure avec le trou d’air vu à la Brest Arena ce dimanche. « Je ne sais pas quoi dire sur notre début de match, lâchait perplexe la capitaine Coralie Lassource. On n’était pas dedans, on se prenait les mêmes buts à chaque fois. Ça a été très difficile pour nous et ça c’est vu au score ».

Voir la suite de l'article sur le site du BBH

Mentions légales