Les mauvaises langues leur donnaient six mois. Neuf ans après, elles sont toujours là à défendre les couleurs de Plonévez du Faou en championnat de ligue, en promotion d'honneur. Avant-dernières en championnat, les filles de Plonévez sont à la lutte pour le maintien. Victorieuses de Lorient Sports (6-2), elles joueront un match décisif face à Brest Bergot B, en avril, pour renouveler leur bail en PH. Une sacrée performance!

Avec le maintien pour objectif, les filles de Plonévez du Faou veulent rester dans un championnat régional en 2013/2014

De la danse au football, ce raccourci peu commun pouvait allègrement prêter une plus-value aux défaitistes, qui prédisaient six mois d'existence, à la première équipe féminine de Plonévez du Faou en 2004. Et celle-ci était renforcée par un premier match calvaire, ponctué d'une défaite 16-0. " Peu de personnes, au départ, ne voyaient cette équipe tenir aussi longtemps. Beaucoup des premières filles avaient fait de la danse auparavant. C'était le plus souvent des soeurs ou copines de joueurs. On nous donnait six mois. Neuf ans après, nous sommes toujours là. La section féminine fait partie intégrante du club. Il n'y a pas de barrières. Au début, il y'avait une réticence de la part des garçons de voir une équipe de filles à Plonévez. Maintenant, elles ont gagné le respect de tous au club car elles s'accrochent et se battent chaque saison", explique Pascal Le Baut, entraîneur de l'équipe féminine.

Une mobilisation générale interne à l'intersaison

L'aventure démarrée en 2004/2005, avec Bernard Le Moal et Alain Hall, a trouvé une continuité sur les années. L'an dernier, Plonévez a même réussi sa meilleure saison en terminant 3ème en PH. " Nous avions un super groupe. Notre dernier match face au FC Lorient B était symptomatique de l'esprit du groupe. Nous avions pris une valise sur le match aller (7-0). Au retour, nous gagnons proprement dans le jeu 4-2. En face, il y'avait Eugénie Rivoal dans les buts, qui joue maintenant en D2 au Quimper Kerfeunteun FC", relance Pascal Le Baut.

Capitaine de cette équipe, Marie Ballaven explique le fort lien tissé par les filles avec le club des Gas de Plonevez. " Nous sommes une grande majorité de filles passionnées par le football. Nous venons toutes des communes à proximité de Plonévez du Faou. Au centre Bretagne, il nous est difficile de recruter. Nous avons des filles de Gouézec, Pleyben ou Châteauneuf du Faou. Nous sommes très liées entre nous. Certaines découvrent le football, cette année. Une équipe de filles, c'est plus compliqué à tenir sur la durée car nous avons toujours des départs pour les études, le travail ou des heureux évènements En juillet, nous ne comptions que sept joueuses pour reprendre la saison. On s'est toutes mobilisées pour trouver des joueuses pour continuer l'aventure".

Le maintien dans le viseur

Face à Guingamp B, Lorient B, Quimper Kerfeunteun B, Plonévez, qui ne s'entraîne qu'une fois par semaine, le samedi matin, peut difficilement rivaliser. Pourtant, le club veut se maintenir pour la cinquième consécutive en championnat régional. " Nous irons chercher notre maintien. Une équipe sait quand elle descend mais jamais quand elle remonte. Nous aurons un match capital face à Brest Bergot B. Si nous le gagnions en avril, ça peut être bon. Nous avons l'exemple de Rostrenen, descendu en district. Malgré une belle équipe, elles ont toutes les peines à remonter en ligue", affirme Pascal Le Baut.

De l'équipe du début, seules Céline Balen, Magali Kerlegot et Sophie Le Moal sont toujours licenciées au club, Plonévez du Faou est contraint, chaque année, de renouveler une partie de ses membres pour faire perdurer cette aventure presque unique dans le Sud-Finistère. " Dans le Sud-Finistère, il ne reste plus que Quimper et nous, comme Beuzec n'a plus d'équipe féminine. Nous espérons que des jeunes prennent le relais. Il y'a huit filles inscrites en U13 à Gouezec, plusieurs à Spézet. Dans l'avenir, ça sera important pour pérenniser une équipe féminine à Plonévez", souligne Marie Ballaven.

En lutte pour son maintien en PH, les filles de Plonévez méritent un grand coup de chäpeau pour leur acharnement à défendre leur projet et leur envie de communier autour de la passion de leur club et du football.

LE GROUPE :
Gardiennes de but: Delphine Caro, Roxane Corvest.
Défenseurs: Sophie Le Moal, Magali Kerlegot, Catherine Dréau, Marie Cumunel, Mailis Agueusse.
Milieux de terrain: Marie Ballaven (cap), Isadora Gueganou, Laurine Keranguyader, Sonia Le Henaff, Maïwen Scoul (meilleure buteur de l'équipe avec 7 buts sur les 12 inscrits), Laëticia Struillou, Orlane Rannou, Sabrina Quelennec, Virginie Hamel, Virginie Le Bec.
Attaquantes: Anne-Cecile Chaillou, Nelly Bourc, Anna Rannou, Noémie Le Baut.
Coachs: Pascal Le Baut et Bernard Scoul.

Mentions légales