Le 16/08/2018

L'US Châteauneuf du Faou repart pour le haut de tableau

Coincé entre deux voisins, Spézet et Plonévez du Faou, un cran de jeu au-dessus en senior, l'US Châteauneuf du Faou se présente comme une anomalie en D2. Avec près de 4.000 habitants, un complexe d'Iffig Salaun, au standard ligue, l'US Châteauneuvienne n'entend pas traîner en deuxième division de district à long terme. Composés deux équipes propres en senior et une troisième en entente avec Saint-Thois en D4, les rouge et noir, troisième l'an passé, repartent avec une envie de rester sur cette continuité de haut de tableau. S'appuyant sur des cadres par ligne comme le gardien, Benjamin Platat, le défenseur central et entraîneur, Olivier Suignard, et Romain Le Du en milieu de terrain, ils présentent les atouts pour bien faire, avec des joueurs en devenir comme le jeune latéral, Aurélien Gourvès, 16 ans, Yohan Le Page ou la nouvelle recrue de Spézet, Maxime Noury. Aussi dans l'ambition, l'équipe réserve de Julien Morel en D3 voudra suivre la ligne de la première, en recherche du haut de tableau.

L'US Châteauneuf du Faou voudra jouer le haut de tableau dans sa poule.

Après deux victoires en amical sur deux D1, sur les Toros de Plounévézel et l'US Cléden-Poher (2-1), Châteauneuf du Faou en espèrent une troisième au premier tour de la coupe de France face à Landeleau, le dimanche 26 août. En attendant, les joueurs du président Francis Féon partagent leur temps entre les entraînements et matchs amicaux. En répondant bien aux exigeances de leur entraîneur-joueur, Olivier Suignard, de retour à son club formateur, l'an passé. " Nous sommes minimum 20 par séance. On fonctionnera à 53 licenciés seniors. Nous avons perdu certains joueurs. L'état d'esprit est bon. Nous commençons à revenir. La D1 à moyen terme, oui, ça sera une ambition. Pour cette saison, nous chercherons à confirmer notre troisième place de l'an passé", admet Olivier Suignard.

Avec 113 licenciés au total, l'US Châteauneuf du Faou, tombée en D2, en mai 2016, se reconstruit en voulant intégrer le maximum de jeunes. Entourée par des joueurs d'expérience, cette équipe repart avec des atouts différents. Dans une poule homogène, les Châteauneuviens seront une équipe difficile à bouger et miseront sur leur état d'esprit d'équipe pour faire une belle saison.