Le 30/09/2019

Benjamin Grall (co-entraîneur des PB Spézet): " Physiquement, nous avons lâché"

Sur ce 4ème tour de la coupe de France, face à l'AG Plouvorn, Spézet n'a pas réussi à convertir ses deux situations de but en première période. Après le repos, Plouvorn a sensiblement augmenté son niveau pour éviter toute frayeur, à Pendreign. Pour Benjamin Grall, co-entraîneur des PB Spézet, avec Eric Cozien, l'analyse d'après-match se portait sur un manque physique pour aller chercher un souffle supplémentaire pour mettre à mal cette solide équipe plouvornéenne (0-2). 

Benjamin Grall, l'entraîneur-joueur de cette équipe des PB Spézet

Benjamin Grall (co-entraîneur des PB Spézet): " Nous avons bien commencé notre match avec un bloc bas sur le terrain. On était parti sur un 4-5-1 compact et des joueurs rapprochés. On avait ciblé leur force par un milieu de terrain technique et alerte dans les petits espaces. Le pénalty est clairement le tournant de ce match car après, nous avons lâché physiquement. On rate le coche en première période, où Plouvorn était prenable. Notre objectif de début de saison est atteint avec les maillots du 4ème tour. Après leur but, on a tenté le 3-5-2 car avec Devrig Castel et Kévin Lorans, nous avions la vitesse pour les gêner. On regrette la blessure au genou de Kévin Lorans. Ca gâche la fête. Cette rencontre sera bénéfique au joueurs. Il nous a manqué l'étincelle nécessaire pour aller faire douter cette équipe adverse, en seconde période"

Mentions légales