Plomodiern - Spézet 1-2

Le 14/01/2014


Le leader, les Papillons Bleus de Spézet se déplaçaient, dimanche, chez son dauphin, à Plomodiern pour un match en retard en championnat. Match capital dans la course à la montée en PH car les deux équipes sont, depuis le début de la saison au coude à coude. La bataille a été rude, sur un terrain rendu difficile par les conditions climatiques. Spézet a frappé fort les premiers, deux fois, par Jérôme Lucas. Sonnés, les gars du Menez-Hom se sont relevés mais trop tard pour contester la victoire des papillons, plus que jamais leader du groupe.

Jérôme Lucas est félicité, suite à son second but, en famille avec Romain Riou et son cousin, le latéral droit, Thomas Citérin. Crédit photo: Jordi Malard

C'est sous une pluie battante et devant plus d'une cinquantaine de supporteurs spézetois ayant fait le déplacement que les deux équipes rentrent, très déterminés sur le terrain. La joie ne va être cependant que de courte durée pour les locaux car, dès la quatrième minute, ce sont les Papillons Bleus, jouant pour l'occasion en blanc, qui prennent l'avantage, par l'intermédiaire de Jérôme Lucas, en ouvrant la marque. Sur une offensive, l'attaquant récupère le ballon à la limite de la surface et vient tromper le gardien local d'une balle enroulée.

2- 0 au bout de dix minutes

Cinq minutes plus tard, Jérôme Lucas, encore lui, reprend un coup-franc superbement tiré par Romain Riou, capitaine, et lobe le gardien de la tête. 2 - 0. Les supporteurs explosent, les Spézetois n'auraient pas pu mieux commencer. " Nous avions vu que cette équipe de Plomodiern prenait pas mal de buts. On savait que nous pouvions marquer là-bas. Notre jeu en profondeur nous permettait de perforer leur défense. Nous faisons très mal, dès le départ. Je marque deux buts. Je peux tuer le match mais la balle va sur le poteau", remarque l'entraîneur-joueur de Spézet, Jérôme Lucas.

Jusqu'aux dernières minutes, le jeu va ensuite se cantonner au milieu de terrain malgré quelques opportunités. En fin de match, Thibault Boulouard manquera d'assommer les visiteurs en négociant mal son face à face avec le gardien. Peu de temps après, les Bleus, blanc pour l'occasion, concéderont un coup-franc aux abords de la surface de réparation. Une frappe rasante de Thomas Brélivet ne laissant aucune chance au portier local. Un but qui redonne espoir aux locaux de revenir au score. " Un match aurait été équitable sur la partie. Nous avons fait ce qu'il fallait dans le jeu. Nous avons changé notre dispositif tactique, en seconde période. Je suis déçu pour les joueurs, qui ont été jusqu'au bout à la bagarre, malgré ces deux buts encaissés dans les sept premières minutes. Spézet mérite son titre de champion de la poule aller. Le championnat n'est pas fini. On continuera à jouer le coup jusqu'au bout. Les spectateurs sont venus en nombre à 250 spectateurs assister à un vrai bon match, dans l'esprit de ce jeu ", relève l'entraîneur de Plomodiern, Slimane Khaoui.

Mais les Papillons, toujours sous une pluie battante et sur un terrain des plus gras, défendront bec et ongle afin de maintenir leur avantage. Au coup de sifflet final qui sonne la délivrance, les supporteurs réservent une véritable ovation à leur équipe fanion. Les Papillons Bleus sont toujours invaincus en championnat et conservent leur place à la tête du classement avec six points d'avance. " Nous avons frappé un grand coup psychologique sur nos adversaires. Gagner chez le 2ème est un signe très fort envoyé. L'an passé, nous avions eu un creux suite à notre élimination en coupe de France face à Locminé, en novembre, décembre. Là, le groupe a parfaitement géré l'après coupe de France. C'est une preuve de maturité et de travail. On repart à zéro sur la phase retour. Nous avons crée la surprise sur la poule aller. On se sait attendu sur chaque match , maintenant. A nous d'être plus fort encore", conclut Jérôme Lucas.