Plomodiern n'a pas à rougir face à l'US Montagnarde

Le 23/09/2017


Pour son second quatrième tour de la coupe de France consécutif après celui de Plouzané (DH), les GMH Plomodiern (D1) ont croisé le fer avec l'US Montagnarde (N3), ce samedi après-midi. Quatre divsions d'écart, presque insurmontable sur 90 minutes. La différence s'est faite sur six minutes seulement au tableau d'affichage de la 39ème à la 45ème minute, laps de temps où les joueurs de Inzinzac-Lochrist ont composté leur billet pour le cinquième tour de la coupe de France. En seconde période, les Plomodiernais peuvent s'enorgueillir d'avoir réussi un 0-0 en affichant un bloc compact que les Montagnards n'ont jamais su apporter la vitesse supérieure pour désarçonner. Les joueurs de Sébastien Desaintpol quittent la tête haute, la compétition (0-2).

Les GMH Plomodiern sortent la tête haute de la coupe de France.

L'US Montagnarde se qualifie pour le 5ème tour de la coupe de France.

Les travées étaient bien garnies à Plomodiern.

L'entrée en jeu des GMH avec les enfants de l'école de football.

Les GMH Plomodiern remercient les spectateurs de leur encouragement pendant le match.

On ne passe pas Maxime Kermorgant!

En préparant leur approche de ce match de la coupe de France, par une séance purement tactique dans la matinée, Plomodiern était déterminé à éviter toutes fausses courses inutiles et à être judicieux dans leur placement. Forcément redouté et redoutable, le premier quart d'heure se passait bien pour les locaux. Face à 250 spectateurs, les gars du Menez-Hom coulissaient, le gardien, Jordan Abiven jouait au dernier défenseur dans des sorties avancées, le bloc occupait bien le terrain par trois lignes définies défensivement. 

L'US Montagnarde prenait l'ascendant. Le moment pour les GMH de passer l'orage. A la 22ème minute, Antoine Blayo piquait sa balle au-dessus de la charnière centrale pour le meneur, Kévin Oberson, mais sa frappe fut trop croisée. Toujours dans les bons coups, meilleur montagnard, sur la première mi-temps, Kévin Oberson plaçait le bon geste devant la sortie de Jordan Abiven. Or, son piqué n'était pas suffisamment appuyé pour éviter le retour de Killian Le Floch (28'). Plomodiern tenait le choc. La Montagnarde accélérait pour éviter un retour aux vestiaires à 0-0. La combinaison gagnante arrivait à la 39ème minute, avec un centre de Coulibaly. Kévin Oberson déviait la trajectoire de la balle au second poteau. Sa tête devenait une passe décisive pour le buteur, Ronan Le Coupanec (0-1, 39'). Alors le temps atteignait 45'40", Antoine Blayo ajustait une reprise de volée des 22 mètres. Le coup de poignard pour les GMH Plomodiern, à 20 secondes de la pause (0-2, 45').

Après la pause, les GMH Plomodiern remontaient leur organisation plus haut sur le terrain. Mis à mal dans le dernier quart d'heure, les locaux misaient sur des erreurs de transmission adverse pour se glisser dans les coups. Sur l'un d'eux, Thomas Brélivet perçait plein champ. Avec le champ de donner à Valentin Henaff, il tentait le tir aux 20 mètres, mal enveloppé (51'). L'US Montagnarde, après 10 bonnes premières minutes, tombait dans des travers. Pas assez rapide, ni incisif, téléphoné parfois, les joueurs de Inzinzac se mettaient à niveau de leur adversaire. Sans être mis en danger, Plomodiern soutenait le choc, même si les visiteurs imprimaient le rythme du match. En face, les rushs désordonnées de Julien Le Garrec, de Maxime Kermorgant ou Bastien Robin, marquaient leurs adversaires à une vigilence. Le taulier de la défense, Maxime Sébilleau veillait au grain. En attaque, la Montaganrde ne mettait pas le troisième but. Le rentrant Arnaud Rogrd enlevait une balle de but en toute fin de match. Plomodiern avait affiché une belle résistance (0-2). Quatre différence d'écart, deux buts d'écart, la satisfaction était pour Plomodiern. La qualification était assurée à défaut de la manière pour les joueurs d'Inzinzac Lochrist.

4ème tour de la coupe de France. Stade de Plomodiern
144 entrées payantes
Arbitre central: M. Mickaël Le Bot (Pleyben)
Buteurs:
Ronan Le Coupanec (39'), Antoine Blayo (45'+1)

La réaction des coachs:

Sébastien Desaintpol, coach des GMH Plomodiern: " Ce 0-2 doit nous servir pour se construire pour la suite. On prend le 2ème but au plus mauvais moment. Avec nos moyens, tactiquement, physiquement, nous avons opposé une résistance sans trois de nos joueurs majeurs, Valentin Gouérou (adducteurs), Maxime Le Bris (double fracture de la malléole) et Alex Madec (fracture rotule). On les a fait douter lontemps. On sentait un énervement passé la première demi-heure. On apprend à travers ce type de matchs. Nous avons joué contre-nature face à l'US Montagnarde. On aime avoir le ballon mais nous avons du bloquer leurs attaques. Même si nous n'avons pas eu de situations, on fait un bon match"
Romuald Le Maguer, coach de l'US Montagnarde: " On tient à féliciter Plomodiern pour leur match et pour leur accueil. Nous avons vraiment été bien reçus. Ils avaient bien préparé leur affaire. Nous avons manqué d'ambitions. L'adversaire nous a plus respecté que jouer un match de coupe. On pouvait faire mieux. Dans les transmissions, la vitesse, il y avait moyen de mieux faire. Notre seconde mi-temps n'a pas été en phase du tout avec le discours à la mi-temps. Nous avons essayé sur les dix premières minutes. Après, nous n'avons jamais su augmenter notre rythme de jeu. La qualification est acquise. C'est l'essentiel même si la manière aurait pu être supérieure"