Gwendal Hays solidifie la défense des GMH Plomodiern

Le 27/09/2017


Héros de la qualification précédente face à l'Etoile Saint-Laurent de Brest (4-3, ap), Gwendal Hays, 24 ans, a déjà conquis son monde à Plomodiern. Salués dans les tribunes pour ses interventions propres et sa lecture de jeu, les spectateurs locaux reconnaissent dans ce défenseur central une qualité et une intelligence de jeu. Formé à l'US Trégunc, arrivé en l'intersaison de Plougonvelin (D1, 29N), il forme la nouvelle paire centrale des GMH avec le jeune Killian Le Floch. Face à l'US Montagnarde, au 4ème tour de la coupe de France, ce samedi après-midi, il mit à mal nombre de tentatives des visiteurs, qui se sont qualifiés sans gloire à Plomodiern (0-2). Pour Gwendal Hays, la priorité reste le championnat de D1, poule D, où l'envie de bien faire est évidente.

Gwendal Hays déjà parfaitement intégré aux GMH Plomodiern.

Placés sur le podium des dernièrees saisons, les GMH Plomodiern sont loués pour leur qualité de jeu et leur capacité à être bon dans l'utilisation de la balle. Le travail du Saint-Nicais, Sébastien Desaintpol, est reconnu à la tête de son équipe. Parfois, cette constance du beau jeu reste mise à mal par des adversaires plus pragmatiques dans leur intention comme dernièrement l'AC Carhaix en championnat (1-2). Gwendal Hays intègre parfaitement cet esprit du jeu plomodiernais. Une bonne lecture de jeu, des interventions propres et judicieuses, un placement intelligent, une relance propre, le Trégunois s'est vite intégré à la mentalité de ce groupe. " Sébastien Desaintpol m'a contacté à l'intersaison car il cherchait des défenseurs. Il voulait que je vienne. Pour un joueur, c'est important pour prendre une décision de se savoir voulu par un coach. Plomodiern correspond à ce que je recherche dans le football amteur: un club famillial avec de l'ambition. On se sent vite intégré", avoue Gwendal Hays.

Héros par hasard de la dernière qualification, avec un doublé dont celui du dernier but final à la 118ème minute ( " Je n'ai marqué que trois buts en cinq ans en senior. Le premier est marqué sur un coup de pied arrêté et le dernier, le ballon me retombe dessus, je frappe droit devant"), Gwendal Hays a donné les maillots symboliques du 4ème tour à ces nouvelles couleurs. Face l'US Montagnarde (N3), il n'éprouvait pas de regrets à la fin de la rencontre. " Tant qu'ils ne mettaient pas le 0-3, nous y avons crû. En coupe de France, nous devions joué le coup jusqu'au bout. Nous avons fait le match qu'il fallait". Pour Sébastien Desaintpol, ce type de joueurs correspond à la volonté du club de bien figurer. " Gwendal Hays, trout comme Alexandre Peillet, présente un profil similaire, des joueurs qui ont connu un niveau supérieur. Ils sont passés par d'autres clubs et leur expérience nous est nécessaire dans le groupe. Le match de Saint-Laurent, une ancienne DRH, a été une performance car il montre nos progrès dans la gestion d'un évènement et d'un match face à un plus gros calibre".

Jamais montés en ligue de leur histoire, les GMH Plomodiern sont ambitieux. A l'image de leur président, Gilbert Buannic, ils joueront leur chance à fond dans un groupe plus ouvert que l'an passé, après l'hégémonie des Paotred Dispount B. " Nous voulons jouer la montée en R3. La défaite face l'AC Carhaix fait mal. Il faut se remettre de suite dans le bain du championnat. La coupe est finie. Il faut s'en servir pour se montrer plus fort en championnat", conclut Gwendal Hays. Restant sur une montée en R3 avec Plougonvelin, il possède le vécu pour mesurer le chemin à suivre. En récupérant ce joueur dans l'axe central, Plomodiern a renforcé intelligemment son secteur défensif pour une meilleure stabilité globale dans leur saison.

Christophe Marchand