Raphaël Tréguer, le simple bonheur de rejouer

Le 26/12/2017


Restant sur deux saisons blanches, après une opération des ligaments croisés du genou et une complication sur la rotule, Raphaël Tréguer a retrouvé le chemin des terrains, en ce début de saison. Pour le joueur formé à l'ES Cranou, de ses 6 à 17 ans, ce retour a été hautement apprécié. Encore en recherche de son meilleur niveau, ce 9 et demi s'illustre avec la réserve. Son équilibre retrouvé à travers la pratique du football, il ne veut pas brusquer les étapes même s'il consent un caractère impétieux qui le pousse à aller parfois au-delà d'une reprise progressive. Pour le collectif de Richard Le Cleuziat, ce jeune joueur de 19 ans, à potentiel important, donne une autre touche au jeu de son équipe.

Après deux saisons blanches, Raphaël Tré&guer parle de ce bonheur retrouvé, à l'entraînement, au stade d'entraînement de la Banine.

" Je ne peux pas comprendre que certains aient la flemme d'aller aux entraînements. Quand on a perdu deux ans à faire ce qu'on aime le plus, de juste refaire son sac de football est déjà un bonheur. Une longue blessure est frustrante car la peur de ne pas rejouer, ni de retrouver son niveau existe. Je suis passé par des moments difficiles. Même si on suit toujours le parcours de l'équipe, on se sent moins utile dans la vie du club. On ressent un gros vide, le week-end. Ca forge le caractère aussi. Je garde ma genouillière en match car il y'a toujours une petite appréhension au coup d'envoi", remarque Raphaêl Tréguer.

Droitier, capable d'être à la création ou à sa conclusion, Raphaël Tréguer, est à la recherche du temps perdu, sur sa première partie de saison. " Je n'ai raté pratiquement aucun entraînement. On ne revient pas pareil de deux ans d'absence. J'avais pris du poids, dans le gainage, les abdominaux, il y'a du travail. Le ballon dos au but, ça va. C'est plus dans le changement des appuis dans les courses face au jeu. Ca pousse à jouer le plus précis possible dans les passes et de travailler différemment".

Troisième à la fin de la poule aller, à cinq points du duo infernal, Briec et Edern, en D1, poule D, l'équipe de Richard Le Cleuziat revit, après des années à chasser le maintien en D1, sur la poule retour. Efficace devant le but, ayant effectué sa reprise face à l'AC Carhaix, le Châteaulin FC a récupéré une nouvelle recrue avec Raphaël Tréguer. Sa fraîcheur de retrouver la joie simple de pratiquer le football amène une légèreté au collectif de la réserve. Sur le terrain, son apport, même encore loin de son niveau, est visible. " J'aimerais à terme jouer en équipe première. C'est une des raisons pourquoi j'avais quitté l'ES Cranou, à mes 17 ans. Remettre les crampons après deux ans, ressentir à nouveau l'ambiance du vestiaire, ça fait partie d'un quotidien, qui m'apporte l'équilibre de ma semaine".