Le 29/01/2019

L'US Quéménéven revient dans la lumière

L'euphorie de l'US Quéméneven, avec les Lamblé, Dufay, Vina Costa, Seznec, avait porté cette génération dirigée par Régis Corre et présidée par Franck Lauden, jusqu'à un niveau PH en 2014/2015. Déjà la montée en D1 avait été ressentie comme un évènement, alors celle de la montée en ligue avait couronné le travail de ce club existant depuis 1921. Un maintien la première saison, une rélégation en district, les Quéménévénois ont connu l'effet boomerang, avec une glissade directe de D1 en D3, faute d'effectif. Ce dimanche, cette victoire 3-2 face au dauphin, Trégourez, n'en avait encore plus de saveur pour les Rouge et Noir, eu égard à ses dernières années sportivement noires . Elle met en lumière, un club qui n'a pas voulu mourir, avec une flamme locale, et de gens du crû comme Serge Roland, Yoann Pogeant, Alexandre Le Grand..., garant d'une continuité du football dans cette commune de 1.100 habitants.

Leader avant ce dernier match de la poule retour, Quéménéven recevait son dauphin, les zèbres de Trégourez, eux aussi profondément meurtri par leur rocambolesque rélégation subie l'an dernier, malgré une 10ème place finale en D2. Ce match a trouvé son issue sur les vingt minutes suivant la pause. En bon hôte, Quéménéven laissait le soin à Trégourez de démarrer les hostilités. Le premier pétard de ce match venait du pied du buteur des zèbres, Morgan Selmy (0-1, 46'). Quéménéven, invaincu dans son championnat, ne perdait pas le fil du match et revenait de suite avec un but magnifique de Gaël Le Goff (1-1, 49').

Cette égalisation donnait du cran aux locaux. Pierre Joncour, l'ancien de l'ES Plogonnec, donnait même l'avantage aux Quéménévénois (2-1, 55'). Après une première mi-temps à se jauger, les adversaires se rendaient coup pour cooup. Trégourez égalisait dans la foulée, avec Emmanuel Le Du (2-2, 57'). Juste après l'heure de jeu, Pierre Joncour y allait de son doublé (3-2, 61'). Décisif celui-là car William Laurent était survolté dans ses cages et réalisait les parades nécessaires pour tenir coûte que coûte ce maigre avantage. Le coup de sifflet libéra Quéménéven (3-2). Avec huit points d'avance sur Trégourez, deux points seulement laissés en route seulement sur les 11 premières journées, Quéménéven possède 9 points d'avance sur le troisième, l'US Crozon, en comptant par défaut un point supplémentaire en sa qualité d'équipe première. La voie est dégagée pour les hommes de Yoann Pogeant.

LA JOURNEE COMPLETE AVEC LES BUTEURS DE CETTE 11°JOURNEE DE LA POULE L DE D3

 

Mentions légales