Le 27/01/2021

DANS LE RETRO. Châteaulin remporte la coupe Jean-Pierre Gonidec

31 août 2015.  Ce dimanche, au stade de Langolen, Châteaulin FC a réussi un tour de force en s'imposant avec maîtrise face à la Stella Maris de Douarnenez. L'entame cauchemardesque des Douarnenistes n'a jamais permis de les remettre à flot complètement dans cette finale. Même en supériorité numérique, une bonne partie du match, les Stellistes ont raté deux balles d'égalisation par le remuant Mathieu Jaouen. Peine perdue car Châteaulin a amplement justifié son succès en récitant un football joyeux, constamment tourné vers le jeu et une projection rapide vers l'avant. Le dernier quart d'heure corsa l'addition pour offrir une large belle victoire aux joueurs de Didier Hascoët (1-4).

Sébastien Guirriec dans les airs

Duel de capitaines entre Frantz Desbureaux (avec le ballon) et Mickaël Le Bescond

Ludovic Le Hir, le solide roc de la cage Châteaulinoise

La flèche, Marc Labat, droit au but

Duel en altitude entre David Marzin et Clément Salaun

La passion du Châteaulin FC dès le plus jeune âge

Comment se rendre la mission impossible en six minutes? Après un départ bloqué dans les starting-blocks, la Stella Maris de Douarnenez s'est lestée de deux pierres dans leur paquetage pour la coupe Jean-Pierre Gonidec. En relâchant un coup-franc de Mathieu Kervéant, Sébastien Guirriec fit le bonheur de Marc Labat, toujours présent pour profiter d'une telle aubaine (0-1, 4'). Mathieu Kervéant, décidément en jambes, en ce début de match, marqua le but du break dès la 6ème, ajustant parfaitement le portier Stelliste (0-2, 6'). Quel début de match! La finale était lancée. Châteaulin fonçait vers la victoire mais l'expulsion précipitée dans le match d'Olivier Cornec, coupable d'une faute dans sa surface, pour Jean-Paul Le Goff, arbitre du match, modifia le scénario de cette finale (19'). Un tournant du match, à coup sûr en cas de pénalty victorieux de Mickaël Le Bescond. Le capitaine ne trembla pas au moment fatidique en prenant à contre-pied le portier Châteaulinois, Ludovic Le Hir (1-2, 21'). Le match était parfaitement relancé. Cependant, la Stella Maris ne semblait pas en mesure de faire le jeu et enchaînait les temps forts. Châteaulin joua tous les coups à fond. Une main dans la surface aurait pu donner à Châteaulin, un nouveau break avant la pause.

La feuille morte de Elido Laurent

Devant, Marc Labat avalait la profondeur et les kilomètres pour faire étirer le bloc Douarneniste. Son acharnement faillit être récompensé par un duel face à Sébastien Guirriec, mais un pied chanceux déviait le tir en corner (49'). Mathieu Kervénat faisait passer un frisson par un coup-franc. En face, la Stella Maris, même à 11 contre 10, joua plus par à-coup et en contre. La rentrée de Mathieu Jaouen avait fait du bien sur le front de l'attaque. A deux reprises, il pouvait remettre les compteurs à zéro. Châteaulin finissait bien son match. A peine rentré en jeu, Elido Laurent ravissait les spectateurs par une feuille morte parfaitement exécuté, enrobant le mur adverse sur coup-franc pour se déposer dans les filets (1-3, 73'). La Stella Maris n'y était plus! L'énervement faisait rage avec les expulsions de Antoine Tretout et Joan Mignon, la charnière centrale de la Stella Maris de Douarnenez. Marc Labat se régala à chaque rush. Sur son dernier, il plaçait une frappe puissante à l'entrée de la surface, qui faisait à nouveau mouche (1-4, 90'). La meilleure équipe a gagné, ce dimanche, à Langolen. 

Finale de la coupe Jean-Pierre Gonidec, Langolen
265 entrées payantes
Arbitre: M. Le Goff Jean-Pierre accompagné de MM. Le Dour Hervé et Joël Monot
Châteaulin FC (DSR) - Stella Maris Douarnenez (DSE) 4-1
Mi-temps: 2-1 
Châteaulin: Marc Labat (4', 90'), Mathieu Kerveant (6'), Elido Laurent (73')
Douarnenez: Mickaël Le Bescond (21')
Expulsions:
Doaurnenez: Antoine Tretout (73'), Jean Mignon ((80')
Châteaulin: Olivier Cornec (19')

Mentions légales