PAOTRED DISPOUNT

foot
Le 21/10/2018 à 10h11

Les Paotred Dispount récompensés par le label jeunes catégorie excellence

Ce samedi midi, à la salle de Ker-Anna, les Paotred Dispount, 430 licenciés, 250 jeunes, ont été récompensés par l'obtention du label...

foot
Le 29/08/2018 à 10h14

Paotred Dispount - EA Saint-Renan délocalisé à Kerhuel

Le terrain d'honneur de Lestonan, étant pour le moment temporairement impraticable pour travaux, les Paotred Dispount ont eu recours à un...

foot
Le 25/08/2018 à 19h54

Les Paotred Dispount réagissent sur le tard

En ouverture de championnat de la R1, poule A, les Gabéricois ouvraient le bal à Vannes. Face à la réserve rajeunie du VOC, les joueurs...

foot
Le 11/08/2018 à 10h37

Les Paotred Dispount, la richesse de l'effectif

L'ensemble des postes doublés, 30 à 35 joueurs d'un niveau R1, les Paotred Dispount, dans ce long championnat de R1 à 26 journées, auront...

foot
Le 09/08/2018 à 17h40

Mikaël Caoudal: " On manque encore d'automatismes"

A Elliant, ce mercredi soir, les Paotred Dispount (R1), nouvellement entraînés par Mikaël Caoudal, ont obtenu le match nul face à l'US...

foot
Le 19/07/2018 à 18h40

Les Paotred Dispount réalisent le dernier grand coup du mercato

Le secret avait été bien gardé au chaud en interne aux Paotred Dispount! Alors qu'il lui restait un an de contrat fédéral avec Chartres...



Arrivé avant guerre, l’abbé Le Gall fut très actif dans les débuts de la section de gymnastique qui allait devenir la société des Paotred-Dispount. Il créa le mouvement « Les enfants de Notre Dame de Kerdévot » (ou les « Les chevaliers … » ) et lança le bulletin paroissial « La voix de N.D. de Kerdévot » (précurseur du Kannadig Intron Varia Kerzevot).

À son retour de la guerre 1914-18 d’où il revint gazé, il donna une nouvelle impulsion au mouvement sportif qui en septembre 1919 prend le nom de Société des « Paotred-Dispount » ou « Les Sans Peur ». De nouvelles activités allaient se développer : la musique avec la création d’une clique avec tambours et clairons, le tir à l’arme de guerre et à la carabine, et enfin le football.

Il n’était pas grand, et les gens l’appelait « an Aotrou Gall bihan » (le petit monsieur Le Gall), montrant à la fois leur respect et leur sympathie. On le voit ci-contre parmi la clique des musiciens à la fête du centenaire de la papeterie de l’Odet en 1922.
En 1931, alors qu’il est recteur à St-Coulitz il reviendra à Odet pour l’inauguration de la nouvelle salle de patronage de Keranna : « Et un humble recteur se cachait dans un coin, M. l’abbé Le Gall, fondateur des Paotred,  » Ses enfants ont grandi  » ».

source: http://grandterrier.net