PAOTRED DISPOUNT

foot
Le 13/11/2018 à 06h49

Le Roux et Le Mat matent Guipavas

Les Paotred Dispount se déplaçaient à Guipavas pour le compte de la 8° journée de championnat. Les choses ne traînaient pas. Au bout de...

foot
Le 05/11/2018 à 15h53

Le club des Paotred Dispount recherche un 2° service civique

Le club d’Ergué Gabéric Paotred Dispount recherche un second service civique pour la saison 2018 – 2019. Fort de ses 430 licenciés dont plus de...

foot
Le 21/10/2018 à 10h11

Les Paotred Dispount récompensés par le label jeunes catégorie excellence

Ce samedi midi, à la salle de Ker-Anna, les Paotred Dispount, 430 licenciés, 250 jeunes, ont été récompensés par l'obtention du label...

foot
Le 29/08/2018 à 10h14

Paotred Dispount - EA Saint-Renan délocalisé à Kerhuel

Le terrain d'honneur de Lestonan, étant pour le moment temporairement impraticable pour travaux, les Paotred Dispount ont eu recours à un...

foot
Le 25/08/2018 à 19h54

Les Paotred Dispount réagissent sur le tard

En ouverture de championnat de la R1, poule A, les Gabéricois ouvraient le bal à Vannes. Face à la réserve rajeunie du VOC, les joueurs...

foot
Le 11/08/2018 à 10h37

Les Paotred Dispount, la richesse de l'effectif

L'ensemble des postes doublés, 30 à 35 joueurs d'un niveau R1, les Paotred Dispount, dans ce long championnat de R1 à 26 journées, auront...



Arrivé avant guerre, l’abbé Le Gall fut très actif dans les débuts de la section de gymnastique qui allait devenir la société des Paotred-Dispount. Il créa le mouvement « Les enfants de Notre Dame de Kerdévot » (ou les « Les chevaliers … » ) et lança le bulletin paroissial « La voix de N.D. de Kerdévot » (précurseur du Kannadig Intron Varia Kerzevot).

À son retour de la guerre 1914-18 d’où il revint gazé, il donna une nouvelle impulsion au mouvement sportif qui en septembre 1919 prend le nom de Société des « Paotred-Dispount » ou « Les Sans Peur ». De nouvelles activités allaient se développer : la musique avec la création d’une clique avec tambours et clairons, le tir à l’arme de guerre et à la carabine, et enfin le football.

Il n’était pas grand, et les gens l’appelait « an Aotrou Gall bihan » (le petit monsieur Le Gall), montrant à la fois leur respect et leur sympathie. On le voit ci-contre parmi la clique des musiciens à la fête du centenaire de la papeterie de l’Odet en 1922.
En 1931, alors qu’il est recteur à St-Coulitz il reviendra à Odet pour l’inauguration de la nouvelle salle de patronage de Keranna : « Et un humble recteur se cachait dans un coin, M. l’abbé Le Gall, fondateur des Paotred,  » Ses enfants ont grandi  » ».

source: http://grandterrier.net