L'US Concarneau s'appuie sur son réalisme

Tags : coupe-france

Le 07/10/2017


Le cinquième tour de la coupe de France avait rendu une entrée en matière costaude pour l'US Concarneau. Avec sans doute l'adversaire le plus rude du chapeau présent, le Stade Plabennecois, leader en N3. Au stade de Kerveguen, devant 600 spectateurs, les Concarnois ont subi la furia adverse. Le réalisme avait payé à la mi-temps avec un avantage visiteur pas forcément ressenti dans le jeu. Plabennec a envoyé des secousses à la défense concarnoise avec le puissant et rapide, Jules-François Diatta. Après la pause, l'US Concarneau a redressé le tir. Malgré un tir sur le poteau du capitaine Steve Coat (52'), les Thoniers, mieux en deuxième mi-temps, passent ce tour, grâce à un réalisme froid et clinquant (1-3).

L'US Concarneau a agi avec patience et méthode face à Plabennec.

Jules-François Diatta dansses rushs face à la défense concarnoise.

Egalisation de Plabennec par Kévin Bercot à la 6'

L'US Concarneau trace sa route vers le 6ème tour

Le Stade Plabennecois a laissé passer sa chance en première période.

Ce match démarrait par un coup du sort avec un centre au cordeau de Vincent Richetin, à la 4ème. De suite, son entraîneur, Nicolas Cloarec avait senti le bon coup dans le dos du défenseur plabennecois, Christophe Le Roux en haranguant "qualité" pour le centre. Le message fut entendu. Fort, il trouvait la jambe malencontreuse du défenseur local, Florian Barbero, poussant la balle dans le but de Hugo Minier. Loin d'être abattu, cette ouveture du score donnait des forces aux locaux. Ils mordaient dans cette rencontre.

De suite, les Plabennecois revenaient à égalité sur un corner. Dévié par Jérémy Pinvidic, Kévin Bercot suivait au deuxième poteau pour égaliser de près de la tête (1-1, 6'). Concarneau n'y était pas! L'attaquant Jules-François Diatta mettait à mal le capitaine Guillaume Jannez, sur des accélérations franches sur le côté gauche. Concarneau misait sur les contres. Vincent Richetin, toujours dans le juste temps, avait l'art de fausser compagnie au défenseur latéral, Christophe Le Roux. Le danger venait de son côté avec des centres dangereux. Sur l'un d'eux, à la 28ème minute, Jérémy Pinvidic évitait le 1-2 en se jettant pour sortir le centre surface. 

Plabennec saisissait sa chance en accélérant le jeu sur les 30 derniers mètres. Avec Jules-François Diatta, il tenait le joueur de différence. Sa passe à Oumar Sylla créait le décalage mais Théo Guivarch restait vigilent (28'). Encore déterminant, à la course, dans l'intervalle, Jules-François Diatta ne se rabattait pas pour s'ouvrir la voie du but. Dans un angle rendu facile pour le gardien, sa frappe était détournée en corner par Théo Guivarch (35''). Au plus fort de la furia locale, Malcolm Edjouma faussait compagnie à la défense plabennecoise, servi impeccablement dans l'espace. Il battait de près Hugo Minier dans le face à face (1-2, 36'). Concarneau s'en sortait très bien avec ce 1-2 au moment de regagner les vestiaires. 

L'US Concarneau partait mieux qu'il n'avait fini la première période. Encore Vincent Richetin, dans le bon coup, il servait Herman Koré en retrait mais l'avant-centre de l'US Concarneau dévissait son tir (49'). Plabennec n'avait plus la maîtrise. Plus bas sur le terrain, les Nordistes restaient dangereux avec ses grognards. Le capitaine, Steven Coat, tapait le poteau, sur une frappe à l'entrée de la surface (53'). Les visiteurs étaient bien mieux à leur aise dans cette seconde période. Le coaching gagnant de Nicolas Cloarec, la rentrée de Kalen Damessi au jeu plus en mouvement que Herman Koré, donnait raison à ce choix. Superbement déposé par Julio Donisa, il filait droit au but et marquait le but du break en ouvrant parfaitement son pied droit au moment de l'exécution (1-3, 63'). 

Plabennec ne baissait pas les armes. Adepte du futsall, Lorys Fayolle envoyait une reprise accrobatique pleine lucarne, détourné in-extremis en corner par Théo Guivarch (65').  Concarneau était intelligent dans sa gestion du match. Un coup du sort redonnait espoir à Plabennec avec l'expulsion directe de Jaffray N'Simba pour comportement verbal (78'). Mais Plabennec n'avait pas le jus nécessaire pour apporter un nouvel élan au match, même si dans les arrêts de jeu, Plabennec pouvait revenir à 2-3. La qualification était au bout 1-3, après cette première vraie belle opposition directe.

5ème tour de la coupe de France. Stade Plabennecois (N3) - US Concarneau (N1) 1-3
Stade de Kerveguen
600 spectateurs
Arbitre: M. Garo Paul (Plouzané) assistés de MM. Talagas Sylvain et David Galliou
Buteurs:
Plabennec:
Kévin Bercot (6')
US Concarneau:
Florian Barbero (4', CSC), Malcolm Edjouma (36'), Kalen Damessi (63')
Avertissements:
Stade Plabennecois: Julien Lamy (25'), Jérémy Pinvidic (48'); Jean-Philippe Le Roux (48')
US Concarneau: Vincent Richetin (43')
Expulsions: Jaffray Nsimba (78')