Théo Guivarch: " Mon arrêt décisif? Le ballon est idéal car frappé à hauteur de main"

Le 03/12/2017


Décisif à la 104ème minute en sortant l'arrêt du match, à bout portant face à Gaétan Charbonnier, cet essai repoussé a scellé le sort de ce match et la victoire parfois inexplicable de l'US Concarneau (National) sur le Stade Brestois (Ligue 2). La magie a opéré dans le camp du petit sur ce match du 8ème tour de la coupe. Le joueur prêté par l'EA Guingamp à Concarneau, Théo Guivarch revient sur cette superbe parade et sur ce match au scénario fou.

Théo Guivarch, le portier concarnois a sorti l'arrêt décisif pour éviter le retour de Brest en porlongation.

Théo Guivarch, gardien de l'US Concarneau: " Ce n'est pas commun de vivre un tel scénario. Ca fait plaisir à tout le monde car il y'avait beaucoup de monde, ce samedi. On a réussi à renverser le match. Le coach voulait vraiment qu'on montre autre chose en seconde période, qu'on joue vraiment un match de coupe. On marque deux buts exceptionnels. Le stade a pris feu après. Ils nous ont poussés jusqu'au bout. On est solide derrière après le 3-2 car il restait encore près de 30 minutes à tenir. Mon arrêt sur le tir à bout portant de Gaétan Charbonnier (104')? ll ne restait plus que le côté gauche à couvrir. Le ballon de Gaétan Charbonnier est idéal parce qu'il est à hauteur de main. Je savais qu'en se retournant, il allait enchaîner pied droit. Je connais un peu ce joueur. J'anticipe car j'ai un joueur juste derrière lui qui me bouche un angle de tir. La blessure contre Marseille Consolat ne m'a pas handicapé dans ma vision ou mon état, à part les 12 points de suture (rires)"