L'US Concarneau a du caractère

Le 10/03/2018


Sur une pelouse boueuse et bosselée, l'US Concarneau a rendu une copie propre, à l'image de son dernier trimestre, face à Dunkerque. Après avoir vu sa rencontre reportée à Boulogne/Mer, les Concarnois reprenaient le rythme du National par une nouvelle réception des Nordistes. D'entrée, Julio Donisa mit ses partenaires dans le bon sens de la marche en ouvrant de la tête le portier dunkerquois, Jonathan Ligali (1-0, 3'). Le premier quart d'heure donnait la mesure. Dunkerque remettait les pendules à l'heure en égalisant au sortir du premier quart d'heure par Djibril Banor (1-1, 15').

L'US Concarneau et son gardien Théo Guivarch restent invaincus en 2018   

Les Nordistes, vainqueur de la sorte, l'an dernier, à Guy Piriou, après avoir été mené 1-0 (1-3), s'enhardissaient et trouvaient même la barre transversale de Théo Guivarc'h, sur une tête à bout portant de Damien Fachan (27'). Concarneau répliquait instantanément par son meilleur agitateur du moment, le deuxième meilleur buteur du National, Saïd Idazza (32'). Au vu du terrain, les deux équipes avaient vraiment proposé un jeu agréable et enlevé. 

Après la pause, Concarneau voulait forcer la décision et ne se contentait pas de ce match nul. Après avoir laissé la première banderille à Dunkerque (52'), Julio Donisa, seul excentré devant le but, choisissait la force. En vain (56'). Sur son côté droit, Mathieu Géran, l'ancien martégal, trouvait en retrait dans sa course, Maël Ilien, dont la frappe placée voyait le réflexe au sol de Ligali (64'). Concarneau validait son temps fort par Jaffrey N'Simba. Il devançait son défenseur sur un centre parfait de Guillaume Gégousse (2-1, 66'). Dunkerque était maintenant forcé à réagir. Coincarneau résistait parfaitement sans se mettre en danger, hormis une mauvaise appréciation de Théo Guivarch sur Huysmans, à une minute de la fin du temps règlementaire. Cette nouvelle victoire 2-1 face aux visiteurs permet d'accroître à 6 points la marge de Concarneau sur la zone relégable. Sixième au classement, les Thoniers, toujours invaincus en 2018 (5 victoires, 2 matchs nul) se déplaceront à Créteil, au stade Duvauchelle, pour le prochain match de championnat.