Le 13/04/2018

Idazza signe une victoire à oxygène pour l'US Concarneau

Ce vendredi soir, les concarnois entamaient la semaine de vérité avec l'enchaînement de trois rencontres très importantes dans la course pour le maintien. En entamant la première manche par un long déplacement à Marseille, avant la réception à Guy Piriou de Cholet et Avranches, les Thoniers se préparaient à une rencontre compliquée. Pour cette occasion, les dirigeants marseillais offraient les places gratuites aux spectateurs dans un stade La Martine tout acquis à la cause phocéenne.

Privés de Guillaume Jannez et Thibault Sinquin qui purgeait leur match de suspension, et  de Jérémy Drouglazet et Jaffrey NSimba blessés, les Thoniers voyaient Richetin et Idazza réintégrés le groupe. C'était sous la pluie que débutait la rencontre avec des Marseillais très entreprenants. Dès la 4° minute, suite à un coup-franc de Sergio, les Phocéens n'étaient pas loin d'ouvrir le score. Petit à petit, les Thoniers revenaient dans la partie et commençaient à porter le danger dans le camp marseillais. Avec quelques relances ratées, Concarneau se faisait peur comme à la 19° minute avec une sortie en dehors de la surface de réparation de Théo Guivarch pour intercepter un ballon mal négocié. Après la demi-heure de jeu, sur un contre concarnois, Saïd Idazza ouvrait le score en marquant son 11° but personnel (0-1, 33').

Cinq minutes plus tard sur une très belle combinaison dans la surface entre Soly et Sergio, le tir de ce dernier était repoussé par le gardien Théo Guivarch. Deux minutes avant la pause, sur une interception de Matthieu Géran, les Thoniers n'étaient pas loin de faire le break mais la frappe trop écrasée du Concarnois était stoppée par le gardien phocéen. La mi-temps était sifflée avec un but d'avance pour les visiteurs.
A la reprise, les Marseillais faisaient le pressing dans le camp breton et à la 50° minute, la tête de Soilihi qui était monté sur un corner, passait légérement au-dessus des buts concarnois. Les Concarnois faisaient le dos rond en concédant plusieurs coups de pied arrêtés.
Peu avant l'heure de jeu, la rentrée de David Gigliotti, longtemps absent des terrains apportait une note technique supplémentaire aux marseillais qui multipliaient les occasions de jeu, notamment en tombant en pleine surface suite à son deuxième crochet. L'arbitre du match ne sifflait pas (72'). Avant le dernier quart d'heure de jeu, Nicolas Cloarec opérait à deux changements, avec les sorties de Thibaud Quéméré et de Julio Donisa qui étaient remplacés par Malcom Edjouma et Yohann Lassimant. Dernier changement avec le remplacement du buteur de la partie, Said Idazza par Herman Koré soit trois apports offensifs à dix minutes de la fin. Plus rien n'était marqué. Les thoniers signaient une victoire précieuse qui laisse les marseillas à six points et rapproche Concarneau des 40 points nécessaires au maintien. Un vrai match d'hommes au courage et bonifié par cette victoire à oxygène.

FICHE TECHNIQUE

MARSEILLE - CONCARNEAU : 0-1 (0-1)

AVERTISSEMENTS : MARSEILLE : Soilihi (33'), Gigliotti (72'), Sacko (74'). CONCARNEAU : Toupin (45'), Richetin (74')

BUTS. CONCARNEAU : Idazza (33')

MARSEILLE : Maury, Laassami, Barrillon, Soilihi, Dubois, El Moudane, Sacko, Sergio, Tamboura, Soly, Ba, Gigliotti

CONCARNEAU : Guivarch, Demazeau, Toupin, Kamissoko, Illien, Irep, Richetin, Edjouma, Gégousse, Géran, Lassimat, Donisa, Idazza, Popineau, Koré, Quéméré