Le 06/09/2019

Concarneau n'a pas réussi à forcer la décision à 11 contre 10

Bloquée à une victoire en cinq matchs, l'US Concarneau ne devait rien céder à Lyon La Duchère. Devant une équipe du top 5 du National, les Concarnois ont quitté leur 3-5-2 inaugural pour un plus prudent 4-5-1, au stade Balmont. Maxime Toupin et Christopher Shiashia, occupant les flancs de la défense, Valentin Lavigne passait de l'axe au côté offensif droit et Marwane Elaz se chargeait de l'animation axiale.

Buteur sur le match de Lyon La Duchère, le capitaine, Guillaume Jannez a montré la voie à suivre.

Avec la rentrée de Thibault Sinquin, dans un rôle de milieu défensif, en complément de Malik Abdelmoula et Maxime Bernauer, Concarneau gardait une sécurité et une prudence sans se livrer. Lyon La Duchère n'allait pas chercher les visiteurs. Le but sur un tir rasant de Guillaume Jannez surprenait tout le monde par sa spontanéité et sa trajectoire. Concarneau ouvrait le score (0-1, 23'). Non, d'une manière illogique mais cet avantage sonnait le réveil des Duchérois. Apathique jusqu'à alors, Lyon se montrait plus pressant, harcelant plus le porteur de ballon. Concarneau perdait l'acquis rapidement. Sur un coup de pied arrêté tiré dans la boîte par Mathieu Ezikian, trois rhodaniens, étonnamment seuls, se trouvaient à la réception dont Jonathan Rivas qui trompait à bout pourtant Enzo Basilio (1-1, 30'). L'étau se resserrait jusqu'à cette expulsion du latéral gauche, Jordan Pierre-Charles, coupable d'un mauvais geste sur Valentin Lavigne. Malgré les protestations locales, Lyon La Duchère jouait à dix (41').

Avec cette supériorité, la seconde après Le Puy, Concarneau devait absolument en profiter en seconde période. Pourtant, les locaux se procuraient une opportunité en or avec un pénalty sifflé sur une faute de Thibault Sinquin dans la surface. Jonathan Rivas, le buteur duchérois, butait sur Enzo Basilio qui captait la frappe (53'). Concarneau n'arrivait pas à dynamiser le jeu.

Lyon La Duchère, par l'excellent Boudabal, assénait un contre ultra-rapide, un renversement de jeu, une talonade pour un tir final de Grain. Le coup passa très peu du poteau (58'). A l'heure de jeu, Concarneau se faisait maître de la balle. Seul Marwane Elaz se mettait en évidence, par un tir en premier toucher, au-dessus (64') et un tir capté des 25 mètres par Hautbois (70'). Le temps pressait pour faire la différence. Rentré en milieu de deuxième mi-temps, Guillaume Gégousse se précipitait dans la surface, pour être le premier sur une balle traînante. Les défenseurs montaient sur lui, il armait au-dessus. Sur cet assaut, son pied était touché. Il ne se relevait pas, laissant ses partenaires à 10, après les trois changements. Ce match nul 1-1 soldait cette répartie entre les deux équipes. Comme face au Puy, Concarneau, en grande partie en supériorité numérique, n'avait pas réussi à créer le décalage pour se défaire d'une équipe locale solide et bien en place (1-1). Cependant, dans le contexte de départ, ça reste un bon point de pris dans le Rhône. Pour vendredi prochain, Concarneau recevra Rouen Quevilly, une équipe normande mal en point en championnat, après 2 points en 6 journées.

6ème journée de National
Stade Balmont
Lyon la Duchère - Concarneau 1-1
Buteurs:
Lyon: Rivas (30')
Concarneau: Jannez (23')

Mentions légales