Le 18/10/2019

Concarneau crucifié dans les arrêts de jeu

Le triste souvenir de l'absence de jeu produit, lors du dernier match de la saison 2018/2019, US Concarneau - Bourg en Bresse, a été rappelé à la mémoire dans une première mi-temps insipide et atone à Guy Piriou. Cette version II entre les Thoniers et les Bressans n'a décollé qu'en deuxième mi-temps heureusement plus animée. Restant sur deux victoires face au Red Star 93 (2-1 et Toulon (0-1), les Concarnois voulaient traduire ce mieux-être par un triple succès inédit depuis l'arrivée des Concarnois en National saison 2016/2017. Dans ce match, tout n'a commencé à décoller, après la pause. Par une sortie rapide, Thibault Sinquin alertait Youssef Ben Ali sur son aile. En prenant un temps de pause pour mieux ajuster son centre, il choisissait à bon escient le retrait pour Malik Abdelmoula. Arrivant lancé, son tir peu académique flottait et heurtait le poteau de Pichot (50').

Malik Abdelmoula, auteur de la seule frappe dangereuse concarnoise en 90 minutes face à Bourg-en-Bresse.

Concarneau passait très près de l'ouverture du score. En face, un des meilleurs bressans, l'ancien concarnois, Kelly Irep, faisait valoir sa vitesse. Dans son style, un rush de 40 mètres, avec un très bon centre enroulé sur Anani mais ce dernier n'avait pas la spontanéité du geste (60'). Les visiteurs frappaient même la barre transversale sur un centre (67'). Bien servi par Boudjera, le meneur de jeu visiteur, Anani écrasait encore sa frappe dans la surface (68'). 

Concarneau avait été près de la rupture sur ce gros temps fort visiteur. Après les changements de part et d'autres, ce match avait connu vingt minutes d'envolée avant de retomber dans le rythme de la première mi-temps. Alors que le 0-0 pointait le bout de son nez, l'US Concarneau était battue sur la dernière action du match. Une balle dans la surface arrivait dans les pieds du rentrant, Arnold Lemb. Au sol, il osait une frappe lobée. La balle prenait la direction des filets d'Enzo Basilio (0-1, 93'). Cruel pour des Concarnois, qui pensaient obtenir un bon match nul, faute d'avoir pu peser offensivement sur l'ensemble de ce match.

 

Mentions légales