Le 26/10/2019

L'US Concarneau évite un camouflet à Vignoc Hédé

A Vignoc Hédé Guipel, l'US Concarneau (National) avait toute la pression du contexte de la rencontre de ce 6ème tour de la coupe de France. Au contraire, les Brétiliens de François Basset, ex-joueur de l'US Concarneau, pendant les deux meilleures saisons du club en coupe de France (2013-2015) voulaient retarder l'échéance au maximum. Ils y réussissaient parfaitement. Arcqueboutés autour de leur capitaine Jean-Charles Hollilite, en défense centrale, Vignoc annulait toutes les vélléités offensives concarnoises. Les joueurs de Benoît Cauet n'arrivaient pas à mettre un supplément d'âme à cette rencontre. Comme face à Saint-Laurent Lambézellec (R2) au tour précédent, Concarneau rentrait aux vestiaires sans avoir fait de différence pendant toute la première mi-temps. En seconde mi-temps, les locaux étaient admirable de courage et tenaient toujours le bras de fer face aux Thoniers.

Ca passe dans la douleur pour l'US Concarneau à Vignoc Hédé.

C'était parti pour une inattendue prolongation à laquelle les Concarnois se seraient volontiers passés. Dans le jeu, Concarneau ne passait clairement pas. Comme très souvent en coupe de France, les coups de pieds arrêtés, par la puissance des gabarits des équipes hiérarchiquement supérieures, débloquaient les situations. Concarneau trouvait enfin la parade sur un corner avec une tête du néo-arrivant, Cédric Tuta, qui avec son 1,91 m, s'élevait au-dessus de la mêlée et trompait le portier local, Aram Jumel (0-1, 95'). Il restait 15 minutes pour se libérer définitivement pour se libérer de toute la tension du match. Concarneau n'était absolument pas maître de ce match. Vignoc Hédé allait chercher encore plus loin pour égaliser et mettre le feu au stade par un tir du rentrant, Rémy Zig, détourné malencontreusement par Guillaume Jannez dans ses buts (1-1, 105').

A l'énergie, aucune des deux équipes ne voulait prendre plus de risque dans cette seconde mi-temps des prolongations laissant au hasard et à la bonne étoile une place au 7ème tour de la coupe de France. Au jeu de la roulette, Concarneau avait le plus de nerfs pour arracher son ticket pour le tour suivant. Que ce fut dur mais l'essentiel est fait devant une admirable équipe de Vignoc Hédé, qui fut un parfait exemple de la magie de cette compétition entre un grand supposé et un petit poucet (1-1, 2-4 TAB).

Source:
Compte twitter US Concarneau et ligue de Bretagne

Mentions légales