Le 11/01/2021

DANS LE RETRO. Concarneau ou Saint Malo : Qui arrivera à bon port ?

1° avril 2016. Après la défaite des Concarnois à domicile contre Viry-Chatillon et la victoire de Saint Malo le week-end dernier, la course à la montée s'est reserrée en tête du classement. Il ne reste que trois clubs concernés par la montée en National, Concarneau, Saint Malo et encore Bergerac si l'équipe de la Dordogne gagne, demain contre les Malouins. L'équipe de Bergerac, après sa défaite contre la réserve de Nantes, a pris du retard. Ce duel Breton à façade maritime entre Concarneau et Saint-Malo aiguise les appétits. Avec seulement quatre points de retard, les Malouins peuvent encore espérer revenir sur Concarneau et jouer la montée l'année prochaine. C'est le sprint final pour les équipes fanions de deux principaux ports bretons qui se sont illustrées cette année en Coupe de France. Nous vous proposons une rapide présentation des forces en présence. 

Le calendrier restant pour les deux équipes

A huit journées de la fin, Concarneau et Saint Malo vont affronter les mêmes adversaires sur 6 rencontres (Vitré, Fontenay, Plabennec, Romorantin, Bordeaux B et Lorient B). Les six clubs luttent pour le maintien et chaque rencontre sera difficile car l'adversaire jettera toutes ses forces pour ramener des points dans la course au maintien. Ce samedi, les Malouins recevront Bergerac qui es un des trois prétendants à la montée. Cette fin de championnat s'annonce passionnante et au final, chaque point gagné comptera dans la balance. " A la trêve, nous n'espérions pas nous trouver dans une aussi bonne bonne position. Nous avons eu un creux en Octobre. On perd deux fois de malchance contre Concarneau et Bergerac. C'est un vrai beau challenge à relever. Nous avons l'ambition d'aller chercher Concarneau. Nous sommes invaincus en championnat depuis notre match aller de Bergerac en octobre. Nous sommes leader sur la poule retour avec 24 points. On a repris huit points à cette équipe de Concarneau sur les cinq derniers matchs" ajoute Pierre-Yves David, l'entraîneur de Saint-Malo. 

L'US Concarneau, longtemps invaincu dans ce championnat

La défense est l'une des forces des Concarnois. Le capitaine Guillaume Jannez associé à Romain Cabon constitue un duo difficile à franchir pour les adversaires.  Les thoniers ont brillé en Coupe de France, atteignant une nouvelle fois le stade des 16° de finale. Eliminés par les professionnels de Troyes, ils ont réalisé pour la troisème année consécutive, un excellent parcours, battus par 3 buts à 1 devant les Troyens. Comme l'année dernière après son élimination en Coupe, Concarneau connait un passage à vide vers la mi-mars. Cette saison confirme ce phénomène. Sans aucun doute, le match contre Vitré, une équipe en lutte pour le maintien, mais deuxième formation du groupe D de CFA, sur la poule retour, s'annonce comme un sacré test de solidité pour l'USC. " Concarneau est un groupe solide. Ils ont analysé leurs poins forts en les optimisant, ce qui n'est pas donné à beaucoup d'équipes. Leurs deux point smajeurs sont les phases de transiton, cette capacité à être bon sur les contres-attaques quand ils récupèrent le ballon et les coups de pied arrêtés. Cette équipe possède une discipline collective défensive sans faille. Leur organisation ne prend pas beaucoup de buts. Depuis deux saisons, il y'a une vraie constance dans leur résultat", précise Pierre-Yves David.

L'US Saint Malo s'est accroché depuis le début de saison pour la course à la montée

Les Malouins possèdent avec leur attaquant Abou Maiga, un buteur redoutable, en tête actuellement du classement des buteurs du groupe D avec 15 buts. Néanmoins, il reste un buteur en série comme le rapelle Pierre-Yves David. " Abou n'a marqué que deux buts sur la phase retour. C'est un joueur redoutable dès qu'il commence à marquer. Nus n'avons pas été épargnés par les blessures. J'ai quatre joueurs absents, dont Simon Creach (blessé contre Concarneau), qui nous manque dans sa capacité à faire la passe de décalage dans nos phases offensives. Nous sommes bien mais nous avons du mal à conserver la balle en phase haute". Dans ce championnat, ils occupent la première place pour la meilleure attaque (36 burs) et la meilleure défense, ex aequo avec celle de Concarneau (18 buts). " Quand on possède ces statistiques, on est près de la vérité" En Coupe de France cette saison, Saint Malo a atteint les 8° de finale, battu par Ajaccio par 2 buts à 1.

Mentions légales