Le 25/04/2015

A nous la coupe de France. " On leur dit bon courage et qu'elles réussissent"

A moins de 24 heures de la finale de la coupe de France régionale, face à l'équipe Rhodanienne de Saint-Laurent de Chamousset, les Roz Hand' Du 29 font route vers la capitale. Paris avec sa halle de Coubertin absorbera les rêves et espoirs, ce soir, à leur sommeil des joueuses, du staff technique et des supporters au nombre de 250. Le dernier reportage de cette nouvelle série se termine par un tour des cinq communes pour appréhender la ferveur populaire autour de cette équipe, qui rayonne sur les communes de Rosporden, Saint-Yvi, Melgven, Tourc'h et Elliant. Si à Melgven ou Tourc'h, cette finale ne recueille pas une énorme résonance. A Rosporden, Saint-Yvi et aussi à Elliant, la majorité des gens sont au courant de cette finale nationale. Comme au club des genêts à Elliant où les seniors se réunissent tous les jeudis pour un atelier scrabble ou peinture. Plongée dans le coeur des roses et noires.

Le club des genêts, à Elliant, souhaite le meilleur aux filles du Roz Hand Du 29.

La performance des Roz Hand Du 29 a trouvé une résonance dans la population locale. Même sans avoir été voir de matchs pour beaucoup, le bouche à oreille, les affiches et banderoles et les articles dans la presse écrite ont aidé à faire connaître cette équipe féminine à un plan local. Réuni à une trentaine de personnes, chaque jeudi, à Elliant, le club seniors des gênets suit l'actualité de l'équipe. La finale de Paris est connue. Presque toujours par une connaissance en commun en lien avec une des joueuses de l'équipe. " La ferveur est plus sur Saint-Yvi ou Rosporden qu'à Elliant. Mais on suit par les journaux. C'est une bonne chose qu'une équipe féminine soit valorisée car généralement, avec le sport, c'est plus les garçons qui sont mis en avant". Pour Aline, Jacqueline, et Mimie, elles sont aussi au courant de l'aventure des Roz hand Du 29. " Oui, on connaît parce que nos voisins, Cindy et Nicolas Cosquéric sont inscrits au club. L'an dernier, elles avaient fait un beau parcours. On leur souhaite et qu'elles réussissent car quite à partir sur Paris, autant gagner la coupe maintenant". Colette connaît aussi par l'intermédiaire de sa fille. " Elle travaille sur Rosporden et est amie avec la fleuriste, qui fait partie du club. Elle m'en parle. Et j'ai une cousine de mon cousin, qui est de la même famille que Amandine (Sinquin). Vous savez, à Elliant, et dans les parages, tout le monde se connaît. On est solidaire entre nous"

Par contre, à Tourc'h, commune de 1025 habitants en mairie, personne ne semble au courant de l'aventure des Roz Hand Du 29 et de leur finale à Paris. La priorité est plus à la réouverture du seul bar de la commune, qui doit retrouver une activité à l'automne. Même chose à Melgven, où les Roz Hand Du 29 bénéficient d'un écho limité. Pas un magasin au centre-ville décoré pour l'évènement, un avis confirmé par deux commerçants, qui ne ressent pas l'engouement dans la population. " Personnellement, je suis au courant de leur match à Paris mais je n'en parle pas autour de moi. Comme beaucoup de monde à Melgven", reconnait Guillaume, 24 ans. 

L'effervescence est réelle à Saint-Yvi, berceau de handball dans le Sud-Finistère où de nombreuses joueuses comme Marion, Anaëlle Fiche, Julie Rospape ou Amandine Sinquin ont commencé. A Rosporden, également, avec l'annulation de la retransmission du match au centre culturel, l'ambiance devrait se trouver au bistrot de la gare. 100 personnes sont attendues pour vivre en direct, via le live de la fédération, le match face à Saint-Laurent de Chamousset." Nous aurons une tenue spéciale pour l'évènement. D'habitude, le dimanche, nous ouvrons seulement vers 17 heures. Nous ne pouvions pas rater l'évènement. C'est un match historique pour Rosporden. On ouvrira vers 11h/11h30. Va-y avoir une sacrée ambiance"

L'élan populaire a faity boule de neige au-delà des salles omnisports. A Paris, une armée rose et noire se prépare à marcher sur Paris, à la halle de Coubertin. Pour ceux qui ne seront pas du déplacement, l'ambiance est déjà promise dans certains lieux bien référencés.

Christophe Marchand

Finale de la coupe de France régionale, halle de Coubertin (Paris)
13 heures, dimanche 26 avril, Roz Hand Du 29 - Saint-Laurent du Chamousset