Le HB Sud 29 accède à la Nationale 3

Le 06/06/2018


Tout comme l'Entente Châteaulin Porzay, s'étant adjugé le titre du groupe ERF, le HB Sud 29, en se classant deuxième derrière les Châteaulinoises, jouera aussi dans cette nouvelle National 3 territoriale, l'an prochain, au contact des écuries de PNF et N3F. Un pas de géant de presque deux marches en une saison pour le groupe de filles de Eric Guével. Ce samedi soir, dans une salle du Porzou, bien garni par 150 spectateurs environ, les filles du HB Sud 29 n'ont pas failli face au HBC Cap Sizun. En accélérant leur domination crescendo, elles ont connu un dernier match sans suspense pour s'assurer de la montée (36-18). Dans un contexte porteur pour cette équipe, le club devra travailler pour coordonner au mieux l'intersaison au sein d'un groupe qui ne changera pas hormis l'arrêt de Julie Kermarrec et le départ confirmé d'Audrey Croajou pour Lanester.

Le HB Sud tout à leur joie d'une montée en National 3

Un public conquis du Porzou par la performance de ses joueuses.

Dorine Coquil et le HBC Cap Sizun n'ont rien pu faire face à l'équipe du HB Sud 29

Cette saison s'est finalement déroulée sans accroc pour les féminines du HB Sud. Les deux victoires inaugurales sur Plérin ou le Rennes Métropole, deux gros calibres de la pôule, ont donné le ton d'une possible montée en fin de parcours pour les Concarnoises. Le tournant de leur saison a été sans doute la défaite à Châteaulin, à Hervé Mao quand l'équipe concarnoise semblait dominante à +7 à 20' de la fin pour s'incliner au final. Et la défaite dans la foulée à Landivisiau. " Nous avons réussi à digérer ces défaites pour repartir. Il fallait tenir le goal-average particulier à Plérin quand nous nous sommes retrouvées à un moment donné à -9 pour recoller à -5 à la fin du match"

Le HB Sud 29 aura un été studieux et prospectif avec la recherche de deux à trois joueuses de niveau supérieur. " Il nous faut casser ce groupe qui répond et vit bien esnemble. On recherche clairement deux filles de National, qui ont eu une formation sur un CLE (centre labelisé d'entraînement, un pôle ou une expérience National en senior. Pour ce type de profil, nous proposons deux emplois à la clé". En cours d'année, le retour de Tiphaine Marrec a fait du bien, Ludivine Perroquin a explosé à son poste, Audrey Croajou fut à un niveau élevé. " Le projet phare du club reste sur les garçons. Notre force est de monter l'intensité. Je suis confiant pour la saison prochaine car je sais que les filles s'adapateront à cette échéance du National", conclut Eric Guével.