Le 06/01/2021

ARCHIVES : Les Roz Hand Du 29 butent sur la dernière marche

Le 26 avril 2015, le jour de gloire était arrivé pour les Roz Hand'Du 29 avec cette finale de la coupe de France régionale. A la halle Pierre-Coubertin, à Paris, les filles de Matthieu Bourbigot et Tugdual Tanneau jouaient, ce dimanche, à 13 heures, la finale de la coupe de France régionale. A Rosporden, au bistrot de la gare, une trentaine de personnes, supporters de l'équipe féminine, s'était réunie pour vibrer à un nouvel exploit de ces irréductibles roses et noires. A Paris, 300 personnes étaient parties du Sud-Finistère assister à cette rencontre. Le départ fut bon avec une domination à la marque des Roz Hand Du 29 (2-0, 5-4, 12'). Les Roz Hand Du 29 étaient dans l'allure de cette finale, même si en face, les Rhodaniennes suivaient l'allure. Elles passaient devant pour la première fois du match, à la 20' (7-8), jusqu'à à accélerer sur la fin pour assurer un premier mini-break d'avance (9-11, 30'). Après une interruption plus longue que prévu de 20 minutes, pour une alerte incendie, qui a contraint à l'évacuation complète de la salle, les adversaires ont cherché à mettre à terre les partenaires de Marion Fiche (14-18). Et encore plus avec cinq buts d'écart (16-21, 47'). La situation devenait urgente pour recoller au score. Julie Rospape redonnait l'espoir à tout un peuple avec deux buts consécutifs sur son aile gauche (19-21, 50'). Cependant, les Roz Hand Du 29 payaient cher des pertes de balles toujours préjudiciables dans un retour (19-23, 55'). Sans jamais renoncer, bien au contraire, l'équipe tombait sur la dernière marche de cette compétition. Le finish a été spectaculaire, grapillant but après but. Jusqu'à mourir à un but au gong final (23-24). Ca ne retire en rien à ce parcours historique, en atteignant la finale de cette compétition régionale. La déception ravalée, l'expérience aidera à continuer à gravir les échelons régionaux et nationaux.

Crédit photo FFHB   

Au bistrot de la gare, à Rosporden, ce dimanche, l'ambiance garantie avec une trentaine de personnes, à suivre cette finale.

Mentions légales