Cédric Cariou, le lanceur d'idées de Lanvéoc Sports

Le 10/01/2017


A l'image de l'Allemand Matthias Sammer, lauréat du ballon d'or en 1996, élu pour sa propension à s'insérer dans le jeu de son poste de libéro, Cédric Cariou est un défenseur central, qui aime monter la balle sur 15 à 20 mètres. Son modèle de décalage sur le troisième but pour lancer Quentin Donnart (3-1, 88') a été un ajout supplémentaire à ce penchant. Milieu récupérateur de formation dans son club formateur de Rosny sous Bois en région Parisienne, le Francilien, dont la famille est originaire de la presqu'île de Crozon, s'épanouit à Lanvéoc Sports, dans une équipe joueuse, à la colonnne vertébrale solide avec Cédric Cariou, Arnaud Grondin ou Raphaël Mérour.

Le préposé aux coups de pied arrêté dans une équipe révèle souvent sa capacité à bien maîtriser puissance et précision. Ce rôle échoit le plus souvent à Lanvéoc à Cédric Cariou. Ses coups-francs en seconde période quand Telgruc/Mer baissa sérieusement de pied physiquement ont tous été fait inteligemment aux 25/30mètres du but avec ce léger rebond avant la prise du portier adverse, Ludovick Belz, ce samedi après-midi, en coupe du conseil départemental. " Je suis un joueur très joueur. J'aime bien m'immiscer dans le jeu. Je pense que mon meilleur poste reste milieu défensif. En région parisienne, nous jouions beaucoup sur synthétique ou stabilisé. Le jeu est plus technique. Ici, c'est plus direct. Les contacts sont les mêmes. L'intégration a été facile car les joueurs me connaissaient. Je suis arrivé au club depuis un an et demi. Je travaille à l'école primaire de Lanvéoc".

Avec un pénalty inscrit à la 70ème minute, avec un contre-pied sur le gardien et une passe en profondeur décisive à Quentin Donnart, après une remontée balle aux pied de 30 mètres, Cédric Cariou a été l'homme de ce 6ème tour de la coupe du conseil départemental. Une reprise en fanfare après une première partie de saison tronquée. " J'ai raté cinq matchs et quelques entraînements pour des raisons personnelles. Je n'ai pas souvent été là. Nous avons le potentiel pour bien faire. Nous avons une équipe jeune et qui se connait. C'est notre avantage. On espère réussir à accrocher le maintien même si la poule est plus difficile cette année. On espérait mieux au départ. Une des cinq premières places nous aurait plû mais il faut d'abord penser à maintenir le club à ce niveau"