Plogonnec, l'étoffe des leaders

Le 12/02/2018


Au stade du Peronnic, le choc pour la première place en D1, poule F, a donné un match à sens unique entre l'ES Plogonnec et l'US Quimper, deux candidats à une montée en R3. Méconnaissable dans une première mi-temps apathique, mangé dans l'engagement, l'US Quimper a raté complètement son rendez-vous. En l'absence de son buteur, Waheb El Ouariachi, les Quimpérois ont été battus par une équipe de Plogonnec, complète dans toutes ses lignes. Contrarié en attaque par la blessure de Devi Le Coz (aligné tout de même sur la feuille de match) et la suspension de Loïc Prat, les locaux ont trouvé un buteur providentiel en la personne de Florent Lenclume, 34 ans. Aligné pour la première fois de la saison à ce poste surprenant de numéro 9, il a débloqué et conclu le score par un doublé. Autre joueur clé de cette victoire, le meneur de jeu, Julien De Sousa, 29 ans, resplendissant dans cette rencontre, avec un toucher de balle peu commun en D1.

Florent Lenclume met la colle pour maîtriser cette balle.

L'US Quimper mise à mal sur le terrain de Plogonnec

Julien De Sousa, dans tous les bons coups, ce dimanche

Les matchs au sommet se gagnent parfois dans des détails. Parfois anodin, au départ, et déterminant à l'arrivée. Avant le coup d'envoi, l'arbitre central de Plonevez du Faou, Bruno Pichon donna l'habituel toss pour déterminer le camp des deux équipes. L'US Quimper, avec son capitaine, Aydin Suat le gagna face à Sylvain Pochic. Il choissisait de jouer surprenamment contre l'appui du vent. Les premières minutes donnèrent le ton de cette rencontre. Les locaux déterminés rentraient parfaitement dans le match. La défense solide et sans faille gagnait ses premiers duels. La paire Julien Bonizec/Kyllian Mescam gagnait les mètres d'occupation de terrain. L'US Quimper reculait! Sur son côté droit, Adama Gueye choisissait les percussions. Après un slalom éliminant trois défenseurs, il passa à la course en pleine surface le stoppeur Brahim Zahafi. Un coup d'épaule en pleine surface le fit tomber (18'). Cette première alerte non sifflée donnait confiance à l'équipe locale. Les coups-francs, dans un tel contexte, étaient à prendre en considération. Les deux jeunes de la défense centrale se distinguaient. Au coup-franc, Kylian Mescam, à la réception, Tanguy Seznec, dont la tête passa peu à côté du poteau de Rufin Gouédan (22'). 

Plogonnec était tout proche de l'ouverture. A nouveau dans le bon tempo, le Sénégalais, Adama Gueye, son tir était repoussé avec difficulté par Rufin Gouédan, qui se rattrapait merveilleusement, en sortant le tir du capitaine, Sylvain Pochic, trop précipité sur ce dernier geste, seul face au gardien (32'). Les locaux étaient justement récompensés par une ouverture du score. Sur un coup-franc excentré, Julien De Sousa brossait sa balle sur la tête de Florent Lenclume, esseulé de marquage. Extension, tête, Rufin Gouédan ne pouvait rien sur cette exécution piquée (1-0, 32').

Six minutes, même action, Julien De Sousa déposa à nouveau son coup-franc de l'autre côté sur Pierre Moenner. A 34 ans, ce pur Plogonnécois reprenait de près de volée, en pleine lucarne opposée (2-0, 38'). Le tournant de ce match arrivait à la 41ème minute. Seul attaquant à peser avec le meneur de jeu, Théo Brillet, Kingsley Atasie avait la balle du 2-1. Sur un corner, il reprenait avec une tête piquée. Dans un premier temps battu, Jonathan Canry poussait sur ses jambes pour la sortir en corner. Le vent tournait définitivement. Plogonnec pliait l'affaire juste la mi-temps. Sylvain Pochic récupérait la balle à l'entrée de la surface. Ce coup-ci, son sang-froid était exemplaire. Contrôle, crcohet pour s'ouvrir le but, sa frappe puissante transperçait le bloc défensif de l'US Quimper (3-0, 45'). 

En seconde période, le rythme retombait naturellement. L'US Quimper frappait la barre avec Kingsley Atasie, malheureux et trop isolé sur ce match. En fin de match, Florent Lenclume concluait la marque pour un doublé (4-0, 87'). Plogonnec prend trois points d'avance sur l'US Quimper, et quatre sur Gourlizon. Pour l'US Quimper, qui avait déjà perdu une rencontre essentielle à la montée en D1, face à l'US Portugaise, dans les mêmes périodes l'an dernier (1-3), ils connaissent le poids d'une telle défaite mais savent qu'elle n'a rien d'irrémédiable sur leur envie de monter à ce stade encore avancé de la saison.