Kyllian Mescam, la révélation des écureuils

Le 14/02/2018


Kingsley Atasie (US Quimper) représente un client pour toutes les défenses du district. Or, il s'est retrouvé face à Plogonnec, face à un pendant défensif avec le jeune Kyllian Mescam, 20 ans. En s'attachant parfois à des noms reconnus comme Julien Bonizec, Jonathan Canry, Florent Lenclume, Julien De Sousa, Adama Gueye, Devi Le Coz, l'ES Plogonnec s'appuie aussi sur une jeune génération talentueuse avec les Tanguy Seznec, Sylvain Coadou, Ewen Balnois (17 ans) ou Kyllian Mescam. Au côté de l'ancien capitaine du Quimper Cornouaille (CFA), Julien Bonizec, 39 ans, il intègre les conseils, les applique sur le terrain, et progresse rapidement au sein d'un collectif rôdé.

A 20 ans, Kyllian Mescam est une des grosses révélations de cette saison de D1.

Kyllian Mescam marque ses adversaires. Sans réelle faille en district pour un défenseur central, rapide, physique et bon dans l'utilisation du ballon, il présente même une sacrée marge de progression dans un poste qu'il n'a découvert que sur le tard. " J'ai toujours joué à Plogonnec dont je suis originaire, hormis une saison au groupement GPGP (Gourlizon Plonéois Guengat Plogonnec). Jusqu'à mes 14 ans, je jouais gardien de but. J'ai changé car je suis un amoureux du ballon. J'ai besoin de le toucher à tous les matchs. Je ressens une forte envie de jouer".

Cette énergie intérieure est visible en match. Déjà leader dans ses attitudes pour son jeune âge, il renvoie un signal fort sur un groupe encore éloigné de sa maturité. " Face à l'US Quimper, nous avons abordé notre match dans un esprit coupe de France. Comme face à Landerneau, au 5ème tour (0-2, DSE). L'équipe possède encore une grosse marge de progression. Même à 3-0, à la mi-temps, nous sommes tous repartis comme s'il y'avait 0-0 dans nos têtes. Nous ne voulions rien lâchés. Ca nous tenait à coeur de gagner aussi cette seconde mi-temps. J'avais été impressionné par Waheb El Ouariachi au match aller. J'avais envie de le défier au match retour car pour moi, c'est l'attaquant qui m'a le plus marqué de tous les avants-centres rencontrés".

En senior, dès l'âge de 16 ans, il en est à sa quatrième saison à ce niveau. Très bien à Plogonnec, ses prestations devraient logiquement attirer l'oeil des clubs plus huppés à l'extérieur. " Je ne suis pas intéressé par quitter le club. Nous sommes tous dans le projet d'aller monter en R3 à la fin de la saison. Je suis très attaché à Plogonnec. Je veux grandir avec l'équipe. La Stella Maris, Châteaulin FC, Quimper Kerfeunteun? Non, je préfère rester à Plogonnec. Le seul club du Sud-Finistère qui me fait rêver, c'est l'US Concarneau. Je suis ambitieux et j'aimerais jouer le plus haut-possible. Après, je travaille dans le bâtiment, en déplacement toute la semaine. La semaine dernière, j'étais sur Nantes. Je ne peux souvent m'entraîner qu'une fois, le vendredi", résume Kyllian Mescam.

Pilier de cette équipe, l'ES Plogonnec pôlit à sa façon une équipe d'avenir avec des joueurs-clubs, talentueux et à l'écoute. L'apport des Florent Lenclume, Jonathan Canry, Julien Bonizec, Julien De Sousa, Steven Ribeiro permet aux jeunes d'apprendre et de profiter de leur conseils et expériences. A travers des matchs comme ceux de Landerneau ou Carnac en coupe de France, de l'AS Brest en coupe de Bretagne (2-1, DSR) ou ses tournants en championnat comme l'US Quimper (4-0), cette équipe est en pleine mutation et passage de palliers.