Le 11/04/2018

Bernard Deferrez nouveau directeur technique de la Stella Maris

Après l'arrêt au poste d'entraîneur de Tanguy Niox, annoncé dès le début de cette saison, en raison d'un futur changement de cap professionnel, la Stella Maris de Douarnenez a oeuvré pour retrouver un cadre référent dans sa politique sportive. L'arrivée de Bernard Deferrez, en qualité de directeur technique, rappelle la période de Claude Dulak dans les années 90 chez les blanc et noir. Un savoir et une expérience du haut-niveau vécu en professionnel en D1 et D2 à Lille OSC, FC Metz ou Troyes et un parcours de technicien pour ce Nordiste, en France, directeur du centre de formation de Cannes ou de Lille et à l'étranger au Maroc, Tunisie, Bénin ou Qatar. 

Philippe Le Moigne et Bernard Deferrez, au stade Xavier Trellu

Tanguy Niox arrête le coaching de l'équipe première de la Stella, après quatre saisons

Initiateur des stages football à Châteaulin, installé depuis plus une décennie sur Châteaulin, Bernard Deferrez est un vrai passionné de football, avec l'envie de redonner son savoir aux jeunes éducateurs de la Stella Maris de Douarnenez. Les premiers contacts remontaient à quatre ans. L'insistance des dirigeants stellistes a fait croiser les convergeances. " C'est un travail de fond avec une unité générale de pensée à l'intérieur d'un club. Mon rôle sera de transmettre une passion et une connaissance du football. L'objectif est de promouvoir des personnes internes au club, à moyen terme. Je dirigerai l'équipe première senior, l'an prochain avec un coach-adjoint. Avec cet entraîneur-adjoint et le coach de l'équipe réserve, il y'aura l'animation des séances avec un rôle important attribué à chacun", affirme Bernard Deferrez.

A 68 ans, ce technicien mettra en forme ce projet club. Le président Philippe Le Moigne, avec son bureau, a dressé le profil de l'entraîneur-adjoint recherché, qui ne sera pas joueur, et une confirmation de la continuité de Frédéric Le Bourch en équipe B. " Bernard Deferrez aura à charge la politique sportive du club. Aux techniciens le terrain, aux dirigeants les aspects autres d'un club. Depuis Claude Dulak, nous n'avions plus ce profil qui coordonne toute une politique sportive. Ca nous semblait important de revenir à ces fondamentaux".