Le 18/11/2020

Vent soufflant pour l'Amicale Ergué-gabéric

Leader au bout de quatre journées en R3, poule A ( quatre victoires, quatre matchs), mais aussi évolution nouvelle, deuxième en équipe réserve en D1, poule B ( dans le groupe le plus costaud du 29 Sud), l'Amicale Ergué-Gabéric a emballé ce début de saison. A la façon d'un sprinteur, il restera à caler la foulée pour la transformer en coureur de fonds pour couper la ligne d'arrivée en aussi bonne position. Le club de Croas Spern est maintenant clairement perçu dans le haut de tableau de R3, comme une des grosses écuries. L'éclosion de la réserve, qui bataillait auparavant pour son maintien dans l'élite du district, à un rôle d'accessit au podium, est un élément nouveau, qui souligne un effectif plus fourni en quantité et qualité.

L'Amicale Ergué-Gabéric (R3) commence son année avec quatre victoires.

La ville au vert, un leader en vert: l'AEG turbine en ce début de saison. Déjà prometteur en matchs amicaux, les Gabéricois, en remportant le derby de la ville au 1er tour de la coupe de France face à son voisin des Paotred Dispount (1-0), a lancé idéalement sa saison. 4ème tour de la coupe de France face à Plouzané (N3, 0-3), quatre victoires à la suite en championnat, l'équipe de Pierre Marchand et Martial Dufay réalise un sans-faute. Celle de Maurice Quésada en réserve la suit avec trois victoires et un match nul. " Nous n'avons pas eu de départ, à l'intersaison excepté Johan Briand ( Stella Maris, R1). On devait en avoir plus mais le confinement a changé la donné. Paul Fouchet et Valentin Le Gall devaient partir à l'étranger mais sont restés finalement. L'ambition est vraiment de prendre du plaisir, surtout dans cette année d'incertitude. Profiter de tous les matchs un peu comme si ça devait être le dernier. Ca avait été mon discours face à Plomelin pour notre dernière victoire avant le confinement".

Si les autres années, l'AEG enfilait le costume de lièvre pour avoir un trou à sa sortie de coupe de France, les Gabéricois ont cette fois passé ce cap. " Notre priorité a été de faire une bonne préparation pour être prêt au coup d'envoi de la saison. A notre niveau, le différentiel dans la préparation entre les équipes se nivelle au fur et à mesure de la compétition. Nous avons des joueurs conscenscieux, qui aiment courir de leur côté et se responsabilisent. Il y'a un programme hebdomadaire adapté à la situation. Nous avons passé un palier, sportivement. Quatre ans après notre montée en ligue, on est tous devenu des joueurs de ligue. On est régulier aux premières places de R3. Nous souhaitons réattaquer comme nous avons démarré cette saison", conclut Pierre Marchand.

Mentions légales