Les dragons, de nouveau aphones, ramènent un petit point

Le 19/12/2017


Tenus en échec à Elliant puis dominés par l'Hermine Concarneau, les dragons voulaient se rassurer avant la trêve hivernal avec un déplacement à Bannalec. Toujours en délicatesse avec leur jeu, les pleuvennois mettaient du temps à entrer dans leur match à l'exception notable de Renan LE BERRE qui avait décidé de s'occuper de toutes les offensives adverses en ce début de match. Le libéro pleuvennois contrait et repoussait toutes les tentatives adverse et quand ça ne suffissait pas, Benjamin CRAFF veillait au grain. Pendant que les deux compères s'occupaient de ne pas perdre, les attaquants obtenaient une première occasion à la suite d'un centre d' Erwan GUEDI mais personne ne parvenait à toucher le cuir. Charly GARNIER récupèrait le ballon au second poteau mais sa frappe était détournée par le portier adverse.

Quelques minutes plus tard, ce même Charly GARNIER, seul au 20 mètres, héritait d'un ballon de corner mal dégagé mais sa frappe, bien que  puissante, était magnifiquement détournée par le portier local pourtant masqué au départ du ballon. Fabien LE COZ aura un peu la même opportunité par la suite mais cette fois, un défenseur détounait la tenative.

De l'autre côté du terrain, les jaune et noir construisaient bien et prennaient régulièrement à défaut la défense pleuvennoise qui avait toute les peines du monde à se coordonner, notamment pour ce qui était de l'alignement. Mais Renan LE BERRE veillait et rattapait toutes les approximations de ses coéquipiers. Sur un bon décallage de la droite, Mathieu LE COZ pensait offrir l'avantage à son équipe mais le stoppeur adverse revenait en catastrophe pour détourner la frappe. La mi-temps était sifflée pour les deux équipes. Les locaux avaient clairement dominés le jeu et s'étaient souvent montrés les plus dangereux mais les occasions les plus franches restaient pleuvennoises pour ce premier acte.

La seconde manche était bien plus difficile pour Pleuven  L'attaque ne trouvait plus de solution et perdait beaucoup de ballons qui se transformaient en munitions pour l'adversaire. Comme c'était le cas depuis plusieurs matchs, les passes étaient imprécises, les choix douteux, et au final les vert et noir innofensifs. En défense c'était compliqué, le quatuor arrière faisait ce qu'il pouvait pour endiguer les assauts des locaux et, même si ce n'est pas toujours très précis, le travail était fait et le score n'évoluait pas malgré plusieurs alertes sérieuses sur des pertes de balles évitables.

Heureusement pour les pleuvennois, les attaquants locaux n'étaient pas assez précis et même s'ils trouvaient des solutions pour déborder la défense pleuvennoise, ils peinaient à trouver le cadre. Néanmoins, les jaunes et noir étaient tout près d'emporter la décision. Alors que l'on jouait les arrêts de jeu, le ballon circulait devant a surface pleuvennoise, David DJERBI tentait de dégager le cuir mais ratait sa cible ce qui permettait au numéro 7 adverse de se présenter seul face à Benjamin CRAFF. Le portier de Pleuven réalisait la parade qu'il fallait et permettait à son équipe de ramener un point de son déplacement.

Malgré quelques belles occasions en première période, les pleuvennnois se sont montrés bien trop imprécis et limités techniquement, notamment en seconde période, pour espérer mieux.

Source Texte Photos FC Pleuven

Voir les résultats, les classements et les buteurs