Le 16/03/2020

L'US Fouesnant a jonglé en permanence avec les absences

" Depuis le début de saison, nous n'avons jamais joué deux fois de suite avec notre équipe-type" s'exclame Johan Pailleux, le coach de l'US Fouesnant. Alors que l'US Fouesnant avait parfaitement rebondi en 2018/2019, suite à leur relégation en R3, avec un départ canon de 7 victoires en 8 matchs, la saison actuelle a été bien plus à longue à se lancer. Encore dans le doute, après leur lourde défaite en 16ème finale de la coupe de Bretagne, face à l'US Quessoy (0-5), les Fouesnantais ont enfin trouvé une continuité égarée. Leur double victoire à Bréhoulou (2-0 face aux Paotred Dispount B et 3-1 face à Bannalec), face à deux équipes du "Big four" de R3, poule D, a fait le plus grand bien dans les têtes. Avant une coupure forcée de plusieurs semaines, les Fouesnantais ont retrouvé de l'oxygène, après une première partie de saison compliquée. Le point avec le coach Johan Pailleux.

Pierre Lechat et les Fouesnantais, deux dernières victoires qui font le plus grand bien.

" L'équipe première n'a jamais joué deux fois de suite avec la même équipe. Nous n'avons pas encore trouvé de continuité. Nous avons eu trop de blessés. Dans les têtes, c'est compliqué avec un manque d'effectif. Sur certains week-end, en A, B et C, nous avons compté jusqu'à 25 absents, soit deux équipes complètes. Forcément, les résultats se sont ressentis. On a réadapté en permanence notre effectif. Par exemple, face à Trégunc B, Gourin FC et FC Quimperlé (B), on doit raisonnablement prendre 9 points sur le contenu de ses trois matchs, on en prend seulement trois. Sur cette prochaine série des quatre matchs (Paotred Dispount b, Bannalec, Moëlan/Mer, AEG), nous saurons où on va"

Heureusement le rebond a eu lieu. Sixième avec 21 points, à sept points de la zone rouge, les Fouesnantais ont passé avec brio ses deux premiers tests face à ses grosses écuries de la poule. En ayant aussi une part de regret car ses victoires appuient également, sans leur scoumoune de blessés réguliers, sur la poule aller, sur le fait que les Ferros Bris auraient eu assurément un coup à jouer dans les premiers rôles de ce championnat.

Mentions légales