Le 24/07/2020

L'Espoir Clohars-Fouesnant change son fonctionnement interne

Monté rapidement en D1, y stagnant maintenant depuis quatre saisons, l'Espoir Clohars-Fouesnant, arrivait clairement à une limite de fonctionnement. La pause prolongée de la crise sanitaire a clarifié et mis en avant ce constat pour les jeunes dirigeants historiques cloharsiens, Benjamin Bozec, Thomas Geoffroy et Wilfried Ribeiro De Abreu, à l'origine du club, saison 2012/2013. " Notre dernière saison en équipe A senior a été décevante. Plonéour fut un cran au-dessus de toutes les équipes. Au final, nous perdons rapidement des points. Suite à notre défaite à Gourlizon ( J11, 2-1), le groupe a complètement lâché, pensant la montée perdue", justifie Benjamin Bozec, président du club sur la dernière saison. A la croisée véritable des chemins, huit ans après ses débuts, l'Espoir Cloahrs-Fouesnant se regénère en changeant son précédent mode de fonctionnement réduit à son sommet, à une plus évolutive d'un élargissement de ses décisions fortes à une dizaine de personnes. La dernière assemblée générale, le vendredi 10 juillet, a fait savoir le départ de Benjamin Bozec de la présidence. Le remodelage est complet, avec une lucidité de l'émoussement actuel, et un virage amorcé pour tenir le cap dans la durée.

Légende: Benjamin Le Bleis, Leslie Gléver, et Wilfrid Ribeiro De Abreu forment le nouveau bureau du club en qualité de secrétaire, présidente, et trésorier.

" En 8 ans de fonctionnement, nous avons du ( hormis les AG obligatoire statutairement) organiser 5 réunions. Nous avions un esprit similaire à une start-up, prêt à gravir les échelons rapidement. Nous prenions toutes les décisions fortes à trois. La trêve prolongée a tranché dans le vif. Si nous voulions tenir sur le long terme, il fallait impérativement nous ouvrir sur un autre fonctionnement", résume Benjamin Bozec.

Passé cette tempête interne, l'Espoir Clohars-Fouesnant se projette sur un nouveau cycle naissant avec une femme à sa tête, Leslie Gléver, qui prend le relais de ce trio historique. " La situation n'était pas évidente. On a beaucoup discuté pour trouver la meilleure solution possible. Cette non-montée en ligue, sur les dernières années, amène un goût d'inachevé. On veut structurer le club, nous avons maintenant 10 personnes, au comité, dans quatre pôles différents: sponsoring, arbitrage, évènementiel, école de football. Nous sommes dans une phase transitoire, avec cette volonté de bien grandir. Il y'aura forcément une méthode différente, un discours autre. Le tout pour le bien commun et l'intérêt général de notre club", précise Leslie Glever.

Vitrine forcément du club, l'équipe première, en D1, garde en interne son mercato 2020/2021, indiquant l'arrivée globale de 13/14 nouveaux joueurs, trois départs, et le satisfecit de la création d'une troisième équipe. L'arrivée du terrain synthétique sur cette dernière saison passée, a enlevé " l'épée de Damoclès", pour reprendre la formulation interne, au-dessus de la tête du club.

Cet appel d'air et nouvel attrait, a conduit Florent Philippe, ex-entraîneur aux Paotred Dispount, à rejoindre l'équipe première senior, en commun avec Rodolphe Le Guen. " Notre objectif reste la montée en ligue. L'an dernier, nous avions réussi à monter notre réserve en D2. A moyen terme, nous voulons aussi la concrétisation de notre projet et cette montée en ligue. La grosse satisfaction de cette saison est venue de l'école de football et notre entente ( Espoir de l'Odet) avec le FC Odet des U6 aux U13. Nous nous sommes bien trouvés et avons eu que des bons retours de cette première année", glissent en commun les dirigeants cloharsiens.

Mentions légales