Le 08/10/2020

Un trou d'air qui coûte cher aux Dragons face au Quimper Italia

Pour leur 4ème match de coupe de la saison, les pleuvennois avaient de nouveau le droit à tirage corsé, après 2 R3 pour la Coupe de France et la Coupe de Bretagne, cette fois-ci les vert et noir avaient l'occasion de croiser la route d'une R2 avec le Quimper Italia FC. Malgré deux divisions d'écart, les pleuvennois rentraient bien dans leur match et mettaient en difficulté les visiteurs qui peinaient à faire la différence même s'ils se montraient dangereux dans la profondeur. Après un petit quart d'heure de jeu, les dragons allaient se procurer leur meilleure occasion. Suite à un bon travail sur le côté, le ballon arrivait dans la surface avec Fabien LE COZ qui se battait pour le contrôle du ballon qui retombait dans les pieds de Will LE CORRE  seul face au but. Malheureusement, l'ailier de poche des dragons ratait complétement sa cible. L'arrière-garde pleuvennoise maîtrisait bien les attaquants italiens mais jouait avec le feu en usant et abusant du hors-jeu. Sur une énième tentative des visiteurs de prendre à revers la défense locale, l'ailier des bleu et blanc parvenait à partir à la limite du hors jeu pour déborder et adresser un centre parfait à son capitaine Mohamed FOFANA (0-1, 28').

C'était dur pour les pleuvennois qui étaient bien dans leur match mais qui se montraient un peu tendre par moment dans la conquête du ballon. Malgré cette ouverture du score des joueurs de Ligue, les locaux poursuivaient leur plan de match et continuaient de se montrer menaçant. Franck GARNIER était tout proche d'égaliser mais le portier italien effectuait une belle sortie pour contrer sa tentative. A quelques minutes de la mi-temps, suite à une belle récupération de la défense pleuvennoise, David DJERBI s'emparait du cuir dans l'axe du terrain et lancait parfaitement Franck GARNIER qui ne se faisait pas prier pour égaliser (1-1, 40'). La mi-temps arrivait sur ce score de parité qui n'était pas illogique même si on sentait de la fébtilité du côté des visiteurs. 

Dés le retour des vestiaires les pleuvennois se relancaient à l'attaque et harcèlaient la défense adverse. Suite à une bonne récupération dans l'axe du terrain, le ballon arrivait dans les pieds de Will LE CORRE qui percutait plein axe avant de servir Franck GARNIER qui doublait la mise (2-1, 48'). Bien dans leur match, les vert et noir allaient baissé de rythme et permettre aux visiteurs de revenir dans le match. Ils mettaient de plus en plus de pression devant la cage de Benjamin CRAFF. Après plusieurs alertes bien captées par le portier local, la défense craquait suite un bel enchaînement côté droit avec un centre qui trouvait l'ailier gauche des visiteurs qui, face au but, ne se faisait pas prier pour égaliser (2-2, 63').

Toujours amorphes après cette égalisation, les vert et noir allaient de nouveau subir et concéder un troisième but suite à un bel enchaînement contrôle-frappe de l'avant centre Italien qui trouvait le petit filet pleuvennois (2-3, 65'). De nouveau menés au score, les pleuvennois recommencaient trop lentement à revenir dans le match mais les bleu et blanc ne relâchaient pas la pression et continuaient de pousser pour enfoncer le clou. Même si les dragons récupèraient plusieurs ballons, la défense italienne se montrait bien plus souveraine que sur le reste du match et contrôlait bien les attaquants locaux. Quelques coups de pieds arrêtés permettaient aux vert et noir de se rapprocher de la cage adverse mais le gardien italien était trop peu sollicité. Malgré leurs efforts les pleuvennois ne parvenaient pas à refaire leur retard et s'inclinaient par le plus petit des écarts comme contre l'US Fouesnant en Coupe de Bretagne. De nouveau un trou d'air de cinq minutes qui coûte cher pour les Dragons.

Source texte et photos FC Pleuven

Mentions légales