Le 16/12/2020

Sébastien Mahé, le gentleman-entraîneur du FC Languidic

Lors d’un match au Scaouet entre le FC Baud et Carnac, j’avais été surpris de la décontraction de l’entraîneur du FC Carnac, Sébastien Mahé, pour qui la vie ressemblait à l’apparence d’un long fleuve tranquille. Ce gentleman possède un joli pedigree " J’ai commencé le foot aux JV Auray à 4 ans et demi. J’y ai fait mes années de jeunes avant de devenir devenu éducateur. En débutant comme adjoint, j’ai suivi la génération pendant 12 ans jusqu’au moins de 18 ans. Je suis ensuite parti m’occuper des jeunes à l’AS Menimur pendant 8 ans. Suite à cette superbe période, j’ai franchi le pas et suis passé dans le monde senior en passant 3 ans au Carnac FC puis 2 saisons au CS Pluneret avant d’arriver au Languidic FC la saison passée »

Sébastien Mahé, l'entraîneur de l'équipe de Languidic FC, avec l'arbitre Ludovic Mongison. Crédit photo: Yannick Moulard

Sébastien, qui est issu d’une famille de footballeurs : " Mon père qui avait joué à l’Alréenne, était un passionné de foot et du F.C. Nantes. Naturellement, mes deux frères se sont tournés vers le ballon rond également et ma mère s’est mise à suivre aussi. Notre maison touchant un terrain de foot, inutile de préciser qu’on a passé une grosse partie de notre enfance dessus souvent accompagnés des copains du quartier: Alexandre Sagot, Jérôme et Ronan Landraing entre autres".

Si le parcours de Sébastien a été riche en émotions, il ne veut garder que du positif. " J’ai très peu de mauvais souvenirs. Les seuls sont les blessures auxquelles j’ai pu assister. La fracture de mon frère Julien ou celle d’Ohran Irak sur des agressions. Celle de Nicolas Haquin contre nous la saison dernière. Il y a aussi mon unique carton rouge en coupe de France contre Brequigny qui était totalement immérité ! Les meilleurs, je citerais le parcours coupe de France avec Pluneret, un 5e ou 6e tour contre la Nationale du Vannes OC avec Carnac, le 32e de Gambardella contre Châteauroux avec mes U18 à Menimur. L’ensemble de nos montées, à Auray il y a eu un grand nombre de succès et surtout des amitiés indéfectibles. Un autre grand plaisir, aura été d’être dans le même club que les deux frères un bon moment de nos parcours ».

A Languidic Sébastien a succédé à Marc Le Paih qui, avant de rejoindre le FC Baud, avait permis au LFC de retrouver la R2: " Le choix de Languidic était évident autant pour le niveau que pour l’état d’esprit du club. Pour la petite histoire, il y a 12 ans, j’avais les CM1-CM2 à Languidic. J’ai eu en classe bon nombre de mes joueurs actuels. On avait gardé le contact et on a fini par se retrouver. Languidic, c’est un club familial où tout le monde tire dans le même sens. L’état d’esprit est exceptionnel et les joueurs clairement attachés aux valeurs du club. Je m’y retrouve à 200 %".

Sébastien qui a amené avec lui l’artificier Alexandre Sagot après que buteur patenté ait fait une pige remarquée à l’US Montagnarde. Quand on lui lance des fleurs sur ses qualités, il répond sans sourcilier des valeurs qui lui sont chères: " Un gentleman, je ne sais pas mais je suis très attaché à l’image que je peux renvoyer car je m’occupe d’enfants toute la semaine.C’est bien beau de donner des leçons mais faut donner l’exemple et vivre en appliquant les valeurs qu’on essaie d’enseigner sinon c’est de la flûte. Je suis toujours courtois avec les arbitres et l’adversaire même si je n’adhère pas toujours. Ma fille a 3 ans et demi et malheureusement, je crois qu’elle aimerait bien jouer… Au foot, je n’y tiens pas trop, mais bon elle choisira. Son petit cousin, Milan l’influence dans ce sens. Il aime le foot et peut-être encore plus que nous au même âge, ce qui n’est pas peu dire. Bruno Lantrin est un ami, on est en binôme pour les recyclages ! J’ai une poignée de bons copains entraîneurs. Je ne peux pas tous les citer mais c’est sûr que j’ai partagé de bons moments de foot avec eux et ça tisse des liens. C’est ça aussi le foot"

Yannick Moulard

Mentions légales