Un but de 60 mètres pour Benoît Le Calvez

Le 17/05/2015


" L'électron libre. Notre Cantona, capable de geste spontané et inattendu. Une très grosse frappe de balle. Un joueur incertain pour l'adversaire aux 30 mètres. Tu ne sais pas ce qu'il va faire. Tactiquement encore brut, mais un joueur au coeur d'or, capable de faire un sprint de 30 à 40 mètres juste pour tacler et récupérer un ballon. Se rapproche de la mentalité dans ce style de La Gueg's (Christophe Guéguen)". Ainsi résumait Mikaël Caoudal, son coach à l'AS Plobannalec-Lesconil, au sujet de Benoît Le Calvez. Déjà dans cette amorce se cachait un joueur, capable de tenter des gestes que d'autres n'auraient même pas pensé. A Guipavas, pour l'égalisation des Bigoudens, à la 85', la reprise de volée a été exceptionnelle dans la distance et la spontanéité. Le gardien adversaire s'attendait à tout, sauf à ça. Il était lobé, avec un rebond juste devant sa ligne sur cet essai venu d'ailleurs. Ou plutôt d'une lueur d'esprit de Benoît Le Calvez, qui marquait son premier but de la saison. La folie gagna alors Ploba, dont le finish fut étonnant. Benoît Le Calvez s'offrit un doublé avant que Julien Lucas ne donne de l'épaisseur à ce succès en terre Nordiste (1-3). L'AS Plobannalec-Lesconil bute d'un rien sur une accession historique en DH, à un point près face à Trégunc. Battus au goal-average particulier (5-1, 1-3), mais devant à la différence générale de buts marqués/encaissés sur les 22 matchs de championnat, les Bigoudens finissent troisièmes de ce championnat. L'US Trégunc assure la montée historique également en DH. Plobannalec-Lesconil s'est battue jusqu'au bout. Sans complexe, ni renoncement, à son image.