Le FC Pont l'Abbé décroche en R3

Le 04/06/2017


Cruelle désillusion pour les lions du FC Pont L'Abbé! Incapable de rugir sur ce match retour, les Pont L'Abbistes n'étaient en mesure d'augmenter le volume de cette rencontre retour des barrages face à l'Eskouadenn Brocéliande, arrivé avec une armada de 130 supporters vert fluoré. Les joueurs de David Le Pors ont buté toute la partie sur la défense regroupée des Brétiliens. A part un rush individuel, ou un coup de pied arrêté, le FC Pont l'Abbé a fait transparaître un manque de liant collectif nécessaire pour passer en R2. La désillusion est terrible pour les Bigoudens. Depuis la création du club en 1991, le club n'avait jamais joué à un niveau aussi bas. La saison ne se conclut pas par un sourire. Jusqu'au bout, le FC Pont l'Abbé aura mangé son pain noir. Leur adversaire mérite leur promotion en R2, une deuxième consécutive, voir une troisième marche franchie pour un club issu d'une fusion de quatre communes en 2010, encore en D1, saison 2015/2016. Comme quoi dans le football, tout va très vite. A regret ou espoir pour un futur meilleur au FC Pont l'Abbé.

Joueurs et supporters de l'Eskouadenn de Brocéliande se congratulent 

Personne ne veut lâcher entre Guillaume Le Floch et Arnaud Jalet

L'entrée des joueurs du FC Pont l'Abbé

Greg Ribeiro se faufile dans le milieu de terrain adverse.

Yohan Rivière (FCO Dijon, L1) a donné le coup d'envoi du match.

Les supporters de l'Eskouadenn de Broécliande ont mis l'ambiance.

Le stoppeur, Kévin Sévignon, amoindri physiquement, a été le Pont l'Abbiste le plus dangereux offensivement

Quand la saison a été difficile, jouer les prolongations n'est certainement pas pour plaire aux joueurs et staff technique. Avec 8 points d'avance sur Plozévet à quelques encablures de la fin, les Bigoudens regrettaient d'avoir 180 minutes en plus à faire dans les jambes. " Nous voulions simplement rester en vie lors du premier match aller. Gagner 2-1 nous a renforcé en confiance. C'est un jour incroyable pour le club. Au match aller, 450 spectateurs étaient venus nous soutenir, au retour, 130 au bout de la Bretagne. On ne pouvait pas revêr mieux. Nous avons joué à contre-nature en seconde période. Nous avons eu l'habitude de marquer beaucoup de buts en championnat mais nous en avons encaissé aussi beaucoup pour une équipe leader. Remporter ce barrage sur un 0-0 est encore plus surprenant et donne valeur à notre performance", reporte le capitaine Fabien Tardif. 

Pour le FC Pont l'Abbé, le rythme avait été soutenu au départ. Les décisions avaient été prises et tranchées dans le vif, retour de Kévin Sévignon dans l'axe central (sans doute le joueur pont l'abbiste le plus dangereux ... en attaque), David Le Pors titulaire d'entrée devant et Arthur Le Corre, présent à ses côtés pour ce match décisif. D'ailleurs, l'entraîneur-joueur du FCP enroula une frappe au ras du poteau de Kévin Février (4'). L'Eskouadenn de Brocéliande mettait également leur capacité à faire mal. Sur un coup-franc, Dany Rouyel était près de tromper Thomas Coïc sans une intervention in-extremis d'un défenseur local (8'). Pont l'Abbé ne parvenait pas malgré la bonne dynamique de Grégory Ribeiro, Dimitri Lucas ou Guillaume Le Floch. Les lignes étaient trop espacées entre elles pour réaliser un pressing correct, le jeu long trop favorisé et à contre-emploi par rapport à une défense en place et relançant proprement.

Seul Guillaume Le Floch à la 40ème sur une frappe enroulée en feuille morte dans les gants de Kévin Février (40'), ou Kévin Sévignon sur un coup de tête lobée (42') se frayait un passage ou un angle de tir. Un ultime rush de David Le Pors en vitesse sur le côté droit, tentait de forcer la réussite individuelle. Bien trop peu à la pause pour entrevoir une éclaircie dans la siitaution de départ des Bigoudens.

La pause n'altéra pas ce schéma de jeu. Pont L'Abbé n'avançait pas en équipe. Les opportunités se réduisait à néant dans cette première demi-heure au retour des vestiaires. La montre jouait pour les visiteurs, qui cassaient le rythme à chaque possibilité. Mais ils en avaient pas réellement besoin tant le contrôle des opérations leur convenait parfaitement. La révolte n'arriva pas! Le ressort semblait cassé à Pont l'Abbé. Néanmoins,elle pointait quand même à l'horizon, vers la 75ème minute. La seule vraie balle de 1-0 du match arrivait sur un coup de pied arrêté à la 80ème. La déviation de la tête de Arthur Le Corre, sur un coup-franc tendu par Mathieu Le Brun, arrivait second poteau sur le très présent Kévin Sévignon. Sa reprise axe du plat du pied trouvait la semelle de Kévin Février, déviant en corner. Sur ces cinq minutes d'emprise, le FCP jouait son joker. Alors que Pont l'Abbé semblait sur une courbe ascendante, le soufflet retomba vite. Les visiteurs ne cédaient même pas à la panique dans les dernières minutes en dégageant au plus pressé. Le FC Pont l'Abbé n'inversait pas logiquement la situation. Les Bigoudens plongent dans une inconnue R3. La scoumoune jusqu'au bout pour une année 2016/2017, à évacuer au plus vite de la mémoire, descente des trois équipes A,B,C et forfait général de la D. Heureusement que les jeunes ont apporté un peu de baume au coeur à cette souffrance collective en senior.

Match retour des barrages, Stade municipal
500 spectateurs
Arbitres: M. Le Guernevé accompagné de MM. L'Haridon et Goaer
Score 0-0
FC Pont l'Abbé (DSR) - Eskouadenn de Brocéliande (PH)
Match aller: victoire de l'Eskouadenn 2-1
Eskouadenn Brocéliande en R2, Pont l'Abbé en R3