Le 11/12/2017

L'ES Landudec Guiler se sépare de Stéphane Colombier

Un trimestre après son arrivée au club de l'ES Landudec Guiler, relégué en D2, l'entraîneur, Stéphane Colombier a été averti, lundi dernier, de la fin de sa mission en tant que responsable des équipes senior A et B. Septième en championnat, invaincu depuis le 29 octobre, en D2, poule I, cette annonce soudaine a été ressentie en une colère renfermée et une stupéfaction générale par le principal intéressé. Remonté contre cette façon d'agir, Stéphane Colombier en retient même un goût achevé avec la fonction d'entraîneur. " J'en ai encore gros sur le coeur de cette manière de faire et d'agir. J'ai reçu un coup de fil, ce lundi, du co-président, Jean-Jacques Gentric, qui m'a averti de la volonté du bureau de ne pas continuer l'aventure. Je suis tellement dégoûté que j'ai pris la décision de ne plus jamais entraîner une équipe senior".

Stéphane Colombier a été débouté de sa fonction d'entraîneur par les dirigeants de l'ES Landudec Guiler.

Les mots encore à vif, Stéphane Colombier ne s'attendait pas à pareille décision couperet, dans une bonne période de l'équipe première, en terme comptable. " Je n'étais pas du sérail, ni du cru. On m'avait indiqué au début que l'ensemble des joueurs de l'équipe première restait au club, malgré la rélégation en D2. A la reprise, je me suis aperçu que sur les 13 joueurs de l'équipe fanion de la saison passée, 11 avaient quitté le club. On est parti sur un effectif avec beaucoup de joueurs de la réserve, qui jouaient en D3, l'an dernier. Nous ne pouvons pas affirmer des prétentions à une remontée en D1. On me reprochait mes compositions d'équipe, les entraînements. Dès fois, le mercredi soir, j'avais six joueurs aux séances. A quoi ça rimait de faire une séance à si peu de joueurs. Je me suis investi beaucoup jusqu'au lavage des maillots, la feuille de match, la pharmacie... Même les spectateurs avaient un droit de regard sur le choix de l'équipe. Je suis vraiment écoeuré au fond de moi. Je me suis promis de ne plus jamais entraîner", justifie Stéphane Colombier.

Du côté de l'ES Landudec Guiler, cette décision immédiate n'a pas été facile à prendre, non plus. Avec un peu de recul, le bureau avec les co-présidents, Jean-Jacques Gentric et Arnaud Le Corre, ont agi dans l'intérêt propre du club. " Je ne suis pas le genre de personne à prendre des décisions qui me font du mal. Le feeling n'est simplement pas passé avec le groupe. Je n'ai rien contre Stéphane, qui est quelqu'un de très bien mais nous avons jugé qu'il n'était pas fait pour manager une équipe. Le courant ne passait pas. Avec le bureau, nous avons agi dans l'intérêt du club. Le groupe ne suivait plus son discours", précisait Jean-Jacques Gentric.

Passé l'onde de l'émotion des deux parties, leurs routes se séparent, à défaut de s'être vraiment entendu ou accordé. Le club de l'ES Landudec Guiler a déjà trouvé un successeur avec le retour au club de Yann Rohou, un meneur d'hommes qui avait fait grimper le FC Penn Ar Bed et Landudec en ligue, comme entraîneur-joueur. Il prendra la suite au poste d'entraîneur. Pour Stéphane Colombier, la décision a été arrêtée de stopper le coaching en senior mais pas le football. " Le football m'a donné tellement. Je veux rendre encore car j'adore vraiment ce sport. J'ai décidé de devenir arbitre indépendant. Je passerai l'examen. Ce challenge me motive. Je ne suis pas aigri. Au contraire, je souhaite bonne chance au club de Landudec et à Yann Rohou, qui est un ami personnel, depuis l'époque du Stade Quimpérois en jeunes"

Mentions légales