Le 27/12/2017

Tréogat, l'invité inattendu

Avec un bilan de six victoires, deux matchs nuls et deux défaites, les Marcassins de Tréogat, sauvés à la 95ème minute de la dernière journée, d'une rélégation en D3, à Plogastel Saint-Germain, ont retrouvé de l'appétit sportif sur cette poule aller. En cas de victoire à Landudec Guiler, le 7 janvier, l'équipe de Philippe Mangin pourrait même coiffer Tréméoc de sa place de champion d'Automne. Sur une dynamique retrouvée, cette commune de 600 habitants s'évertue à faire vivre un club de football depuis 1947. " Je retrouve un club sain, où il n'y a pas de conflit à gérer. A Tréogat, nous ne sommes pas dans ce football devenu à la carte. Les joueurs sont très respectueux en formant une équipe de copains et du cru. Ca fait du bien en tant qu'éducateur de se concentrer sur ce côté sain du football amateur. Je ne suis arrivé qu'en début de saison mais les dirigeants, avec un président, Raymond Le Goff en tête, font tout pour que ce club persiste et ne disparaisse pas. C'est du travail de l'ombre pour une commune mais qui est très louable et gratifiant", affirme Philippe Mangin.

Jocelyn Kerouedan et Benjamin Roussel, symbole de ce renouveau des Marcassins de Tréogat

Les fidèles, Vincent Daniel, Luc Gloaguen, Yann Garrec, Christophe Morzadec, encadrent les jeunes, Jocelyn Kérouédan, Florian Pavec, Nicolas Goascoz. Avec le percutant, Benjamin Roussel, très bonne pioche en attaque du mercato d'été, Tréogat est l'invité inattendu de cette poule I de D2. Le FC Bigouden de Pacal Piscitelli et Thierry Maréchal était attendu, Tréméoc de Anthony Ricordel aussi, Combrit déçoit après un premier parcours de saison en dent de scie. Les marcassins, auteur d'un maintien arraché dans les deux dernières journées sur les trois dernières années, retrouvent la première partie de tableau. Comme au début des années 2000, où cette équipe bigoudène avait fini 2ème en D1 en 2001/2002.