Le 14/02/2018

Le FC Pleuven passe de l'espoir à la déroute

Les pleuvennois avaient terminé l'année 2017 avec un nul 0-0 à Bannalec et avaient débuté l'année 2018 par une victoire probante en coupe du district à Pont-Aven. Les 10 premières minutes du match confirmaient les bonnes dispositions pleuvennoise puisqu'à ce moment du match ils mènaient 2-0 contre le leader du championnat, Mellac. Le premier but des vert et noir intervenait après moins de 5 minutes de jeu, sur un corner, Kévin MERRIEN DROM'S sautait plus haut que tout le monde et devancait la sortie du portier adverse. Le ballon partait en chandelle avant de retomber dans les pieds de la nouvelle recrue, Mathieu AMALIR, qui marquait pour son premier match sous ses nouvelles couleurs (1-0, 3').

Quelques minutes plus tard, le transfuge provoquait la défense adverse balle au pied et était stoppé illicitement aux abords de la surface. Philippe LE TYRANT se chargait d'envoyer un bijou dans la lucarne du portier visiteur qui ne pouvait rien faire (2-0, 6'). Début de match de rêve pour les joueurs locaux. Malheureusement, ces deux buts rapides allaient vite être éclipsés par les carences et les errements collectifs des vert et noir. Après plusieurs alertes sur corner, la défense cédait une première fois avec le gardien Benjamin CRAFF lobé par un corner rentrant (2-1, 22').

Trois minutes plus tard c'était un mauvais alignement de la défense qui permettait à Fabien JAOUANNE de venir crucifier le pauvre Benjamin CRAFF (2-2, 25'). Après 20 premières minutes correctes, les locaux avaient gâché une avance de 2 buts en à peine 5 minutes. Revigorés, les bleu et blanc continuaient de pousser et de profiter des lacunes techniques des pleuvennois qui perdaient beaucoup de ballons, autant de munitions offertes aux visiteurs. Nouvelle action collective, nouvel alignement douteux et ça faisait avec un but de Vincent BOULBEN pour Mellac à la demi-heure de jeu (3-2, 30').

Les pleuvennois étaient totalement absents avec les duels perdus, les passes ratés et l'envie inexistante. Malgré plusieurs frayeurs dont un but refusé à Mellac pour une faute supposée sur le portier pleuvennois, les vert et noir pensaient rallier la mi-temps avec un seul but de retard, un moindre mal vu la domination adverse, mais c'était sans compter sur les errances défensives qui permettaient une nouvelle fois à Vincent BOULBEN de matquer son second but avant( le retour aux vestiaires ( 4-2, 45').

On prennait les même et on recommencait. Les pleuvennois n'y étaient décidément pas, trop d'approximations, trop de pertes de balles, des relances ratés et c'étaient les attaquants adverses qui se régalaient. Les locaux "tenaient" un quart d'heure, sans réellement approcher la surface adverse. Sur un nouvel alignement raté, l'attaquant de Mellac Wisley ARISTIDE allait battre tranquillement Benjamin Craff qui revoyait le naufrage du match aller se reproduire (défaite 6-0). A peine le temps de remettre le ballon en jeu que celui-ci était perdu pour les pleuvennois et le nouvel entrant côté bleu se retrouvait seul face au portier pleuvennois qu'il effacait d'un crochet avant de marquer. Il restait une demi heure et les locaux étaient menés (6-2, 62').

Perdu pour perdu, les pleuvennois tentaient de passer à trois défenseurs et un seul milieu défensif pour densifier leur attaque. Tentative peu concluante et Will LE CORRE allait bien réussir à trouver le petit filet sur un bon débordement mais c'est l’extérieur malheureusement. Sur un corner maladroitement repoussé par le portier adverse c'est Charly Garnier qui tentait sa chance mais sa frappe s'envolait. Et c'était tout pour la production offensive pleuvennoise.

De leur côté, les joueurs de Mellac alourdissaient le score. Sur un nouveau ballon en profondeur, l'attaquant visiteur Wisley ARISTIDE profitait de la position du portier pleuvennois pour le lobber aisément pour son troisième but personnel (7-2, 85'). En toute fin de match, nouvelle perte de balle au milieu de terrain et c'était au tour de Vincent BOULBEN le numéro 7 de Mellac de partir au but, faisant parler sa vitesse empéchant le retour des défenseur pour crucifier une dernière fois le malheureux gardien pleuvennois (8-2, 88').

Malgré deux buts d'avance, les pleuvennois se seront totalement effondrés, concédant 8 buts face au leader. Il faudra se ressaisir dans une semaine avec un déplacement capital chez la lanterne rouge, Langolen.

Source texte et photos FC Pleuven

Voir les résultats, les classements et les buteurs actualisés

Crédit photo Stade Mellacois   

FICHE TECHNIQUE

PLEUVEN - MELLAC : 2-8 (2-4)

BUTS. PLEUVEN : Mathieu AMALIR (3'), Philippe LE TYRANT (6'). MELLAC : CSC (22'), Fabien JAOUANNE (25'), Vincent BOULBEN (30', 45', 88'), Wisley ARISTIDE (60', 62', 85')