Le 12/12/2019

Meilleure attaque, meilleure défense: l'ASPL solide dans toutes ses lignes en R2

" En R2, l'impact physique est un gros degrès de la performance. A tous les niveaux, il y'a cette part de vérité", analyse le coach plobannalécois, Julien Rozec. Leader de son championnat R2, poule C, les Bigoudens ne sont pas une surprise, même si leur objectif de départ ne les prédisposait pas forcément à cette première ligne. En se renforçant intelligemment avec le latéral droit, tranfuge du Gourin FC, Pierre-Yves Hémon, l'équipe première a étendu son réseau "Kreizh Breizh" à Pont Plat, déjà solide dans l'axe de la défense avec Gwenvaël Jugant et Bastien Coullin. Le retour de Tony Félici, 30 ans, à la pointe de l'attaque, les renforts internes de Tanguy Allain (retour de blessures) ou Clément Le Bec en équipe première, ont apporté une qualité et densité supérieures offensivement. Un autre signal de cette excellente poule aller des Bigoudens, à effectif constant, est cette stabilité d'équipe, encadré par le capitaine Christophe Guéguen. " Nous avons été complétèment épargnés par les blessures. Nous n'avons pas un gros effectif pour la R2 mais nous sommes pour l'instant passés à travers les gouttes sur les blessures ou suspensions", retient Julien Rozec.

Bastien Coullin et Gwenvaël Jugant, une des grandes forces de cette équipe avec un axe central très solide.

Meilleure attaque, meilleure défense, l'AS Plobannalec-Lesconil a gagné sur le terrain la première place du groupe. Même si le chemin est encore long, l'ASPL ne se gargarise pas non plus. " Nous n'avons qu'en tête de faire un résultat contre le CEP Lorient B, ce dimanche et de rapporter quelque chose de notre match en retard contre Languidic, le 12 janvier. La montée en R1, nous n'y pensons pas. Si l'opportunité se présente, on ne se privera pas comme nous sommes des compétiteurs. Le franchissement de cette marche reste très exigeante. On le voit avec l'exemple de la Stella Maris qui avait pourtant survolé son dernier championnat. Nous avons gagné en force d'équipe. Nos renforts de l'intersaison ont fait monter la moyenne d'âge de l'équipe première de 4 à 5 ans. Forcément, dans les matchs couperets, nous avons cette capacité à se faire respecter, à ne pas se faire marcher dessus", précise Julien Rozec.

Cet esprit Plobannalec-Lesconil, qui a fait grimper ce club parmi les cinq meilleurs du Sud-Finistère en senior sur cette décennie 2010, est un ensemble de paramètres. La fidélité de ses cadres incarnant cette identité club, qui avait même fait sa priorité sportive de la montée sportive de l'équipe C en D1, cette poule aller a installé l'équipe A en R2 et B en R3, dans la lutte aux premières places. " Nous avons perdu des jeunes joueurs pour les études et les "anciens" sont montés en équipe réserve. La montée de la C en D1 n'est que partie remise", souligne Thomas Le Reste, l'entraîneur-joueur de cette équipe C.

Par ces valeurs, par ces atouts, l'AS Plobannalec-Lesconil a agi comme l'élément catalyseur de cette poule C de R2, en mettant à mal ses principaux concurrents, à Pont Plat. La victoire contre un autre prétendant de la poule, le FC Quimperlé (1-4), a aussi montré pour la première fois de la saison, la capacité de cette équipe à aller chercher des victoires hors de sa base. Elle est symbolique et importante quand le calendrier de la poule retour leur offrira des déplacements chez tous les ténors de la poule: Quimper Kerfeunteun, Auray FC, US Quimper, Quimper Italia, EA Scaër.

Mentions légales