Le 23/03/2020

Jocelyn Kerouedan, la force offensive de Tréogat

" Nous avons un bon groupe. On peut faire mieux", indique Jocelyn Kerouedan. Au chaud, en milieu de classement de la D2, Tréogat réalise une saison en dent de scie, entre bons coups et match sans. A sa partie offensive, le Combritois, Jocelyn Kerouedan ne ménage pas ses efforts pour proposer des solutions aux différents passeurs. Blessé en début de saison (genou, entorse, un mois), il a apporté sa vélocité, son abattage et une profondeur de jeu. Toujours en mouvement, mouvant sur toute la ligne défensive adverse, il aime reculer volontairement pour mieux prendre les espaces dans le dos des défenseurs. Depuis son retour, Tréogat a retrouvé son point référent en attaque. Complémentaire de Vincent Durand, le capitaine ( " Parfois, nous aimons interchanger de place sur le terrain), ce duo fort des rouge et noir en est déjà à 15 buts en championnat. L'équipe de Stéphane Duvail recherche encore une continuité dans ses résultats pour se placer parmi les meilleures équipes de ce championnat.

Jocelyn Kerouedan passe en puissance et en détermination le défenseur du Plonéour FC.

Après l'arrêt du stoppeur, Yann Garrec, la mise en retrait de Luc Gloaguen, Christophe Morzadec, à 42 ans, reste le dernier des Mohicans tréogatois pour encadrer cette nouvelle relève, ayant pour nom les Nicolas Goascoz, Alan Le Bec, Antoine Percelay, Dylan Rodriguez... Sans équipe jeunes, Tréogat, crée en 1947, doit compter sur son réseau interne pour poursuivre l'activité en senior. A ce titre, Nicolas Goascoz sert de relais privilégié pour renforcer l'équipe première. " Nous sommes tous de la même génération, entre 22 à 24 ans. Je jouais en B ou C au FC Pont l'Abbé, parfois en première. Nicolas Goascoz m'a appelé pour me demander de rejoindre Tréogat. Jouer avec des potes de collège, ça donnait envie. Maintenant, nous jouons tous enesemble. On aimerait vivre une montée tous ensemble", relance Jocelyn Kerouedan.

Une équipe première, une entente avec Plonéour FC en D4 pour l'équipe réserve, Tréogat compte sur cette nouvelle génération, pour tenir son rang en D2. Avec Yohan Gourlaouen et Vincent Durand, Jocelyn Kerouedan est un attaquant qui n'aime pas rester dans une zone de jeu. " Je n'aime pas attendre le ballon. J'aime me balader sur le front de l'attaque, en glissant volontiers sur les côtés. J'aime être face au jeu. Nous avons le potentiel pour accrocher les quatre premières places. Notre championnat est homogène. A part le FC Odet, qui est supérieur dans son jeu, beaucoup d'équipes se tiennent. On n'a pas encore réussi à enchaîner les victoires, c'est ce qui nous manque pour viser plus haut au classement", conclut Jocelyn Kerouedan.

Mentions légales