Le 28/09/2020

La défense gourlizonnaise tient le choc

Au côté de Nicolas Rannou, dans les buts, Jérôme Jaffry et Goulven Le Nair, sur les côtés, la paire défensive centrale de Gourlizon Sports, Glenn Floch/Kévin Quiniou forme une complémentarité rassurante entre un premier plus au duel et au marquage rapproché et le second plus dans la couverture. En championnat R3, ou comme en coupe de France, face à Plouzané, ce duo rassure un ensemble collectif rouge et noir, qui tentera de passera au mieux le tremplin du district à la ligue. S'entendant parfaitement sur et en dehors des terrains, Kévin Quiniou et Glenn Floch amènent une stabilité, même une sérénité à cet axe défensif.

Glenn Floch et Kévin Quiniou forment l'axe central de la défense de Gourlizon Sports

" Même si nous en sommes pas de la même génération, nous nous entendons super bien. Notre objectif est le même, à savoir prendre le moins de buts possible dans la saison. Nous avons la chance d'être accompagné par Nicolas rannou, qui est un gardien extrêmement rassurant pour un défenseur. Par rapport à son passé, à son expérience, on est obligé de le respecter pour sa carrière. Face à Plouzané, on sait qu'on sera sollicité. Ce sont des matchs que tu joues très rarement. On aurait aimé les jouer au 4ème tour avec les maillots sur le dos", affirment Glenn Floch et Kévin Quiniou.

A 21 ans et 32 ans, les deux compères de l'axe défensif sont arrivés naturellement à être associé ensemble en défense. Kévin Quiniou, Trébouliste, est arrivé des Gas d'Ys en 2016/2017, à Gourlizon Sports. Il décrit ce club comme rarissime. " Gourlizon possède un profil rarissime. On mesure notre bonheur d'évoluer dans une ambiance comme ça. C'est une famille qui se retrouve les soirs d'entraînements, ou le week-end. Les anciens joueurs sont restés au club et nous entraînent automatiquement dans cette culture et amour du club. Il y'a un nombre de bénévoles très important, qui fait que nous sommes seulement focalisés sur notre match. On souhaite leur rendre sur le terrain le maximum de leur implication au club. Le bémol est le terrain, extrêmement solicité avec les quatre équipes senior qui jouent dessus. On retrouvera bientôt notre terrain d'entraînement. Ca fera du bien", souligne Kévin Quiniou.

Au diapason, Glenn Floch est passé par la Stella Maris Douarnenez, chez les jeunes, avec la grosse génération des Alan Kérouedan, Alan Brouquel, Jérémy Le Saos. A 21 ans, il a retrouvé le plaisir de jouer au football. " J'avais quitté le groupement GPGP à 13 ans, après le Mondial Pupilles de Plomelin. J'avais arrêté le football deux ans à l'adolescence pour une blessure. Face à des équipes comme Plouzané, on apprend aussi beaucoup. Ce qui m'a stupéfait, a été la qualité des déplacements des attaquants adverses. Ca sent que tout est cadré et travaillé. Ils ont été toujours en mouvement, en demandant les ballons en permanence", retient Glenn Floch.

Défait, ce dimanche, par Elliant, en championnat R3 (1-3), pour sa première à Luc Flochlay, Gourlizon Sports devra encore hisser la grande voile pour se mettre à niveau des Paotred Dispount (R1), leur prochain adversaire en cuope de France. Le match a d'ailleurs été avancé,officiellement, à ce samedi, 16h.

Mentions légales