Le 16/07/2019

Le Pont l'Abbiste, Romain Gallès arrive en équipe de France

A l'image d'une jeune classe montante talentueuse, Agathe Guillemot, en équipe de France junior athlétisme, Tifenn Le Cloarec, en sélection U18F en handball, Glwadys Larzul en natation, le Pays Bigouden affiche une précocité de ses athlètes dans le sport de haut-niveau. A 15 ans, le Pont l'Abbiste, Romain Gallès, s'apprête à décoller pour Bakou, la capitale de l'Azerbaïdjan, participer pour sa première sélection en équipe de France, au Festival Olympique de la jeunesse. De retour d'un tournoi en Géorgie, Romain Gallès quittera aussi la section sport étude de Quimperlé pour être parmi les quatre français de sa classe d'âge retenu au CNE, à Paris. Après un parcours de dix ans dans le tennis, avec une première licence signée à 6 ans, dans son club de toujours, le TC Pont l'Abbé, le Bigouden met tout en oeuvre pour faire une carrière dans le tennis de haut-niveau.

Romain Galles a été sélectionné pour la première fois en équipe de France. Crédit photo: DR

Tout en régularité et progression, Romain Gallès a intégré le cercle fermé des cinq/six meilleurs français, classe 2004. Sa progression, le Pont l'Abbiste la juge à une consistance dans l'objectif et à une régularité trouvée. " L'idée de me lancer dans une carrière dans le tennis est venu progressivement. J'ai beaucoup travaillé sur les dernières années pour y parvenir. Le service n'est plus mon point faible, après ses deux dernières années à Quimperlé. Comme le revers, je n'ai plus le stéréotype du contreur mais je me sais capable de m'adapter à toutes sortes de surface et de jeu. Quitter Quimperlé m'apparaissait comme le bon choix car j'intègre une structure de la fédération", explique Romain Galles.

A trois entraînements par semaine, du lundi au vendredi, deux sur le jeu et un de développement physique, Romain Gallès s'ouvre sur un horizon différent à la rentrée de septembre en devenant Parisien. Le parcours similaire au Pontivyien, Evan Furness, est un modèle pour le Bigouden. " L'objectif est d'intégrer à moyen terme les tournois challengers et futures pour poursuivre et parfaire l'expérience. Hervé Karren (TC Pont L'Abbé), Philippe Huon (TC Quimperlé) ou Franck Garnier m'ont aidé et façonné en terme de jeu et de motivation".

Au club de Pont l'Abbé, deuxième cette année, en équipe, derrière Vannes, en championnat régional, Romain Gallès s'apprête à changer de dimension, porté par une ambition déterminée à aller chercher le haut-niveau de son sport. Son prochain défi, haut en émotion, sera du 21 au 26 juillet, avec sa première cape tricolore à Bakou en simple et en double, pour le festival olympique de la jeunesse.

Mentions légales