Béatrice Osty court pour le plaisir

Le 28/09/2017


" C'est une fierté de représenter la Bretagne. Ca ne m'arrivera peut-être qu'une fois. Porter la tenue bretonne donne la motivation. Je ne veux pas me mettre la pression", reconnait Béatrice Osty. A 40 ans, sur la ligne de départ du match international à Rennes au milieu des meilleures juniors et espoirs françaises, italiennes et portugaises, elle voudra prendre du plaisir sur les 10 kilomètres du parcours. Quand d'autres seront à la recherche de records ou de victoire, elle sera contente d'être là mais elle fera la course. Arrivée à 30 ans sur la course sur route, sans licence, elle est devenue la spécialiste des courses locales, les remportant presque toutes sur les 10 kilomètres au départ. Aussi en équipe, avec le Quimper Athlétisme, elle compte plusieurs médailles, en argent et deux en bronze au championnat de France par équipe de cross-country.

Béatrice Osty sera au départ de la course internationale de Rennes, le 8 octobre, dans l'équipe de Bretagne.

Dans un emploi du temps resserré avec une activité pleine de gérante de pharmacie et trois enfants, la compagne de Nicolas Cloarec, le coach de l'US Concarneau, est une sportive confirmée. Une coureuse à la recherche d'un plaisir, qui ne vaut pas à une quête du toujours plus. " Je n'ai jamais fait plus de 50 à 55 minutes de footing. Je cours trois heures par semaine et quatre en hiver. Je ne cours qu'une à deux fois par mois. Jamais plus et je me blesse peu. Quand je suis arrivée sur les courses locales en 2007, je n'avais pas de licence dans un club. Je suis restée comme ça trois ans avant que Cindy Machefer ne me demande de venir au Quimper Athlétisme courir avec un groupe. C'était au circuit des trois Ormes à Landudec. Je ne connaissais pas le fractionné, ni la préparation physique générale. D'ailleurs, je n'en fais toujours pas sur ce dernier point".

Honorée d'avoir été retenue sur un temps de 36'20" accompli sur le dernier Taulé-Morlaix, Béatrice Osty sera le 8 octobre à Rennes parmi des filles qui tournent toutes autour des 35', 36' sur 10 kilomètres. Avec Annaëlle Le Guern et Elodie Wanhendrick, dans l'équipe de la Bretagne, elle voudra tirer le meilleur. Avant de se projeter sur la saison de cross-country, avec ses amies du Quimper Athlétisme, Adèle Le Berre, Hasna Mouton Taboussi, où les couleurs jaunes et bleues devront encore être bien représentées au départ.