Le 30/05/2017

L'Ujap Quimper est en Pro B!

Plein d'espoir pour son déplacement en Alsace, l'Ujap Quimper a vite déchanté face à l'armada locale, en place et en rythme (38-25, 20'). Menés 49-30, à la 25', les Quimpérois se sont trouvés dans une telle situation qu'ils devaient absolument réagir en équipe. Face au défi de l'Américain, Fabyon Harris et du Lituanien, Giedrus Stanilius, Souffelweyersheim a réussi son pari de tenir la marque et prendre le large. L'Ujap Quimper a fait le dos rond dans cet éclat général avant d'attendre patiemment son heure. Encore une fois, Vyacheslav Bobrov, qui mériterait le titre de meilleur joueur de cette division N1M, a été l'élément le plus recherché par ses partenaires, dans l'urgence d'un retour. Dominant dans la peinture, tactiquement au point, techniquement avec deux mains sûrs et physiquement, taillé pour le combat, les Quimpérois ont trouvé ce point d'ancrage dans la raquette pour amorcer un retour inespéré à la 25ème minute. L'Ujap Quimper, comme au match aller de la finale, a décollé à ce moment du troisième quart-temps pour atterir à la fin d'une prolongation en Pro B (79-92, ap).

La joie de tout un groupe de l'Ujap, vainqueur de ces playoffs N1M

En basket, tout va très vite. L'impression arrêtée en match peut soudainement être toute autre quelques minutes plus tard. Une finale de playoffs est toujours particulière dans le sens où l'émotion, l'abnégation et le physique jouent un rôle inattendu dans les dernières minutes de match. L'Ujap Quimper a été à un tournant, proche de la défaite, à la 25ème minute (49-30). Un abysse ou fossé qui demandait de s'appuyer sur ses hommes forts pour argumenter d'un retour. Avec un Jahsha Bluntt éteint durant les 30 premières minutes, la mission remontée reposait sur une raquette performante. Maxime Choplin remettait ce coup de boost pour revenir à 6 points, juste avant la fin du troisième quart-temps (55-49). 

25 points en 20 minutes pour Quimper, à la mi-temps, 24 dans un seul troisième quart-temps, l'Ujap Quimper a réagi à ce moment quand Souffelweyersheim s'est crispé face au retour de Quimper. Décidément, ce troisième quart-temps fut un tournant, après ce bouilon pris en deuxième acte. Quimper jouait la victoire dans le money-time. La saison allait-elle se finir en Alsace pour le plus grand bonheur du peuple sportif quimpérois? Marc-Antoine Hello glissait sa carcasse sous le cercle pour réduire à deux unités l'écart pour la première fois du match (65-63, 35'). Même si Fabien Ateba redonnait de l'air à trois points pour Souffelweyersheim (68-67, 37'), Ralph Temgoua palliait la défaillance de Jahsha Bluntt pour apporter ce coup de pression nécessaire (68-67, 38'). Irrespirable! Fabyon Harris repassait l'écart supérieur à une possession (71-67, 38'). Quimper repartait au charbon. La victoire se dessinerait à l'intérieur, une intuition avec Kévin Mondésir remplaçant d'un Dwight Burke sorti pour cinq fautes.

Enfin, l'Américain Bluntt sortait le tir égalisateur (71-71), à 75 secondes de la fin. Quelle fin de saison! Harrys remettait deux point supplémentaires sur lancers-francs. L'Ujap Quimper laminait le secteur intérieur adverse en faisant sortir un à un les joueurs alsaciens de ce secteur (73-72, 58 secondes de la fin). Une faute anti-sportive avec une possession à suivre à Quimper (73-73, 30 secondes du terme). Ralph Temgoua, le Franco-Camerounais, lion indompté de l'Ujap Quimper, faisait rugir de plaisir les supporters de Quimper (73-75, 23"). Harris prenait le shoot de l'égalisation. Oui, "Boby" Bobrov prenait ce rebond défensif, qui valait la Pro B. Impérial, un 1/2 (73-76). La faute intelligente de Maxime Choplin donnait un simple lancer-franc pour Souffel (75-76, 8"). Geler la balle, écouler le temps, attendre la faute, et réussir les lancers-francs, le plan de route de la barre "Ovomaltine" de l'Ujap Quimper était connue. Fabien Herard avait la balle de la Pro B. Tout un symbole (75-77). Non! Harris mettait un vent à toute la défaite ujapiste pour un "lay-up" facile. Incroyable, Maxime Choplin lançait un inattendu "Kung-Fu" en mode handball pour jeter au panier Vyacheslav Bobrov, qui rata de rien la montée en Pro B. 

Prolongations! Amoindri par les 5 fautes de Kayembe, Staniulis et Correia face au simple Dwight Burke, l'Ujap Quimper partait avec un gros avantage sur l'échiquier des joueurs. 77-80 pour l'Ujap Quimper, ça partait bien. Encore mieux avec Kévin Mondésir, avec un trois points (77-83). Maxime Choplin mettait un avantage de neuf points à 2 minutes de la fin. Ca commençait à sentir vraiment bon! La force collective de l'Ujap Quimper avait penché la décision dans un moment où le navire tanguait sérieusement. Craquelant à la 29ème à Quimper, à ces mêmes zones à Souffelweyersheim, les Alsaciens avaient perdu cette bataille d'usure. Quimper est en Pro B (79-92). Six ans après, le club quimpérois fait son retour dans ces strates du basket-ball et montent en compagnie de Caen, dans cette saison N1M 2017/2018.

Fabien Herard, au micro de la chaîne Alsace 20: " Ce n'était pas un objectif au départ, cette montée en Pro B. On avait les joueurs, les dirigeants, les supporters, les bénévoles. En toute humilité, on le mérite"
Maxime Choplin, meneur de l'Ujap Quimper (au miro de la chaîne Alsace 20): " Possession après possession, nous avons grapillé notre retard initial. On a atteint l'objectif qu'on s'était fixé ensemble: finir cette finale, ici"
Laurent Foirest, coach de l'Ujap Quimper (micro chaîne Alsace 20: " J'ai une équipe de caractère. Mes joueurs sont capable de prendre feu à tout moment"

Suivez toute l'actualité de l'Ujap Quimper dans ces play-offs avec la société de maîtrise d'oeuvre, Abelya Constructions, basée à Quimper (Partenaire de l'Ujap Quimper):

Finale des playoffs N1M. 

Souffelweyersheim - Ujap Quimper 79-92 (ap)
Arbitres: MM. Machabert et Bezanger
Score par quart-temps:

1er: 10-10, 2ème: 28-15, 3ème: 17-24, 4ème: 22-28, Prol: 2-15
Souffelweyersheim: Frédéric Minet (0), Julien Delmas (3), Giedrus Stanilius (15), Valentin Correa (15), Fabien Ateba (8), Fabyon Harris (22), Ruphin Kayembe (10), Elesson Mendy (4), Adam El Ghazi (2). Coach: Stéphane Eberlin, coach-adjoint: Daniel Pereira. 25/67 aux tirs, 37 %, 7/29 tirs à trois points, 24%, 18/38 tirs à deux points, 47%, 22/28 aux lancers-francs, 78%, 38 Rebonds, 16 passes décisives, 18 Ballons perdus, 35 fautes provoquées

Ujap Quimper: Thomas Prost (0), Dwight Burke (8), Mathieu Tensorer (9), Jasha Bluntt (11), Vyacheslav Bobrov (13), Maxime Choplin (16), Ralph Temgoua (13), Kévin Mondésir (14), Marc-Antoine Hello (4), Fabien Herard (4), coach: Laurent Foirest, coach-assistant: Sébastien Auffret. 25/58 aux tirs, 44 %, 8/21 tirs à trois points, 38%, 18/37 tirs à deux points, 48%, 32/49 aux lancers-francs, 65%, 43 Rebonds, 22 passes décisives, 13 Ballons perdus, 26 fautes provoquées

Mentions légales