Le 08/02/2019

La zone de pression se reforme sur l'Ujap Quimper

La victoire attendue de Poitiers face à Chartres (94-76) et celle plus surprenante de Caen à Paris (64-78) amène un resserrement des positions, en bas de classement de Pro B, pour l'Ujap Quimper. Ce vendredi soir, à Nantes, face à l'Hermine, les Quimpérois ont été un ton en-dessous de leur adversaire du jour. Les locaux ont fait la course en tête durant tout le match. Quimper se contentait de rapproché sans pouvoir renverser la situation à son avantage. Menant 29-22 à la 10ème minute, Nantes gérait bien son affaire avec un trio gagnant, Gibbs, Fofana, Davis. La mi-temps n'altérait pas ce principe malgré des Quimpérois au contact. Après la pause, Nantes gardait cette précieuse avance. Côté quimpérois, Valdelicio Joaquim était bien  ce repère indispensable à l'expansion du jeu quimpérois, avec une copie encore très propre rendue par un 11/13 aux tirs à deux points.

L'Ujap Quimper en retrait face à Nantes, dans le derby breton.

Comme Lucas Dussoulier, déjà excellent pour sa rentrée face à Evreux (76-83), il a encore été précieux pour son sens du jeu, toujours dans le bon élan et la qualité de ses tirs extérieurs. La déception, côté quimpérois, est encore venue de Bryce Douvier, qui a par moment trop forcé ses choix, et n'a pas marqué l'agressivité nécessaire pour tirer vers le haut ses partenaires.

En l'absence de son leader charismatique, Bernard King, Quimper n'était pas loin à l'arrivée mais il lui manquait une flamme à un moment donné pour renverser la vapeur (87-79). Ce jeudi, les Quimpérois joueront leur match en retard face à Paris. La défaite surprise des Franciliens face aux mal-classés caennais, n'est pas forcément une bonne nouvelle pour les Ujapistes car cette équipe qui gagnait tout depuis le début d'année, voudra repartir de l'avant au plus vite.

LE FILM DE CE MATCH FACE A NANTES

Mentions légales